Les joueurs de l'équipe de France ont dû pousser un gros ouf de soulagement : leur capitaine Patrick Vieira, visiblement remis de sa blessure à la cuisse gauche, est resté dans la liste des 23 Bleus, qui auront bien besoin de lui après leur nul contre la Roumanie (0-0). Le milieu de terrain est apparu lundi, date limite pour remettre la liste des 23, dans le costume anthracite de l'équipe de France, foulant la pelouse de Zurich avant France-Roumanie (qu'il n'a pas joué comme prévu), et s'entretenant avec son sélectionneur Raymond Domenech.

Il faudra que "Le Long" soit revenu à son meilleur niveau pour sortir les Bleus du guêpier qui s'annonce après un nul contre les Roumains, alors que s'annoncent les Pays-Bas le 13 juin et l'Italie le 17 juin.

Si Vieira avait dû renoncer, les Bleus auraient en tout cas perdu plus qu'un joueur. Car Vieira c'est l'expérience (31 ans, 105 sélections), la complicité avec l'autre verrou Claude Makelele, une rampe de lancement, une force d'impact immense et aussi l'âme des Bleus, celui qui incarne avec Lilian Thuram la conscience de l'équipe de France. Le rappel en renfort, par précaution, de Mathieu Flamini à Clairefontaine (région parisienne), à une semaine du premier match des Bleus, avait jeté une ombre sur la participation à l'Euro 2008 du capitaine. Vieira avait été déclaré dans la foulée forfait pour le premier match de l'équipe de France contre la Roumanie, ce lundi.

Dans le meilleur des cas, il ne commencera donc son Euro que le 13 juin à Berne, contre les Pays-Bas, deuxième rencontre des Français. (AFP)