Standard 0 La Gantoise 2

STANDARD: Runje; Deflandre, Onyewu, Costa, Garbini; Wamberto, Dembéle, Geraerts, Rapaic (46 éme Léonard); Kovalenko (46e Negouai), Tchite.

LA GANTOISE: Herpoel; Mirvic (73 éme Mamouni), Smoje, Laybutt, Lombaerts; Pavlovic, Vrancken, De Beule, Grégoire; Boussoufa (80e Thompson), Foley.

ARBITRE: M. De Bleeckere.

AVERTISSEMENTS: Laybutt, Costa, Mirvic, Vrancken.

LES BUTS: 24 éme Grégoire (0-1), 34e Pavlovic (0-2).

Une deuxième place au goût amer après 23 ans à taper sur nos nerfs». Ce calicot, les supporters liégeois l'ont déployé dès le début de la seconde mi-temps. Car tout était dit à la pause à Sclessin. Il n'y était déjà plus question de lutte pour le titre. D'un côté, le Standard était déjà mené 0-2 par La Gantoise. De l'autre, au stade Constant Vanden Stock, Anderlecht avait pris l'avantage face à Zulte-Waregem... Le titre, déjà compromis au départ, s'était déjà définitivement envolé! De même que l'accès direct à la Ligue des Champions.

Les Liégeois, dont les regrets ne doivent pas dater d'hier, devront se «contenter» de la deuxième place, qualificative pour le troisième tour préliminaire de la C 1 au mois d'août.

Comme à Anderlecht et Roulers, le Standard a bâclé sa copie et est passé à côté de son sujet face aux Buffalos de Georges Leekens. Dominique D'Onofrio avait opéré des changements: comme annoncé, le coach préférait le trio Garbini-Wamberto-Kovalenko à trois pions du calibre de Léonard, Negouai et Moreira. Une tactique qui n'allait pas porter ses fruits... Si le pressing du début de match était logiquement «rouche», la première occasion était gantoise: à la 11 éme minute, Runje devait sortir le grand jeu face à Boussoufa pour éviter la douche froide. Ou plutôt la retarder car, à la 24e, le gardien croate ne pouvait rien faire sur la reprise de Grégoire. Le... Liégeois, qui avait déjà marqué contre le Standard en championnat et en Coupe à Gentbrugge, profitait d'un mauvais dégagement de la tête de Rapaic pour déflorer la marque (0-1).

Il ne fallait attendre que dix minutes de plus pour voir les Standardmen concéder un deuxième but. A nouveau sur phase arrêtée... Boussoufa et Grégoire pouvaient prendre tout le temps pour donner un coup de coin à la reimoise. Oublié, Pavlovic frappait dans une position difficile et doublait la mise via le piquet de Runje... Vu les carences offensives des Liégeois ces dernières semaines, leur sort était scellé.

A la mi-temps, Dominique D'Onofrio décidait de relancer Léonard et Negouai, au détriment de Rapaic et de Kovalenko. Mais la mécanique était cassée. Le Standard a raté sa dernière sortie. A domicile, face à ses fidèles supporters, il n'a pas été à la hauteur, une fois encore en cette fin de saison. Car même si Anderlecht avait été tenu en échec face à Zulte-Waregem, le Standard n'aurait pas été champion!

© Les Sports 2006