Patrice Martin se souviendra encore longtemps de ces affrontements entre supporters anglais et russes.

La date du vendredi 10 juin restera gravée dans l'esprit de Patrice Martin. Ce CRS de la brigade de La Rose était en première ligne lors des échauffourées entre supporters anglais et russes.

C'est lui qui a pratiqué un massage cardiaque à un supporter anglais dans un état critique. A nos confrères de RMC, il raconte: "La victime était vraiment couverte de sang, des hématomes lui fermaient les yeux , il avait le crâne légèrement déformé au niveau de l’orbite gauche, c’était vraiment un spectacle assez impressionnant. Sa vie était en danger, il était en arrêt cardiaque. Si le geste de secours n’est pas effectué, la victime décède très probablement. Parce que si nous ne lui avions pas porté secours pendant les quatre ou cinq minutes qu’il a fallu attendre en attendant que les secours médicalisés arrivent, elle aurait des séquelles très, très graves."

© Reporters


Désormais hors de danger, le supporter anglais doit une fière chandelle au CRS. Ce dernier compte d'ailleurs lui rendre visite: "Ca me ferait plaisir de le rencontrer et d’échanger avec lui, ce serait une belle récompense."