Alors que Charleroi veut que le match soit rejoué, le Standard a déjà appliqué certaines sanctions.

Le Standard a visiblement identifié certains fauteurs de trouble, puisqu'il a décidé de punir le groupe des Ultras. Ceux-ci l'ont fait savoir via un communiqué:

"Suite à l´utilisation de fumigènes lors du déplacement à Charleroi dimanche dernier, le Standard de Liège ne nous permettra pas d´acheter des tickets en tant que groupe pour les matchs en déplacement à Saint-Trond (01/11/2015) et Zulte-Waregem (27/11/2015). Nous prenons acte de cette sanction."

Le ministère de l'Intérieur, via sa cellule foot, infligera certainement d'autres sanctions individuelles, mais celles-ci mettront plusieurs mois à tomber.