Après Axel Witsel, Kevin De Bruyne, Thomas Meunier, Dennis Praet et Thorgan Hazard, Jason Denayer est venu ajouter son nom à l’infirmerie (bien chargée) des Diables rouges. Un coup dur pour le patron de la défense lyonnaise qui restait sur plusieurs grosses prestations.

Mais ce vendredi, à l’occasion de la réception de Bordeaux (victoire 2-1), il a été contraint de quitter prématurément ses coéquipiers, blessé à la cuisse droite à la 23e minute à la suite d’un contact avec Samuel Kalu. "La mauvaise nouvelle vient de Jason Denayer, qui s’est blessé derrière la cuisse. D’autant plus qu’on a beaucoup de matchs rapprochés", reconnaissait, désemparé, Rudi Garcia, le technicien lyonnais.

Une blessure qui devrait le tenir éloigné des terrains plusieurs jours (semaines), lui qui est plus que probablement out pour les trois prochaines rencontres de l’OL (Dijon, Strasbourg et Ajaccio). À l’heure actuelle, on ne connaît pas encore la durée de l’indisponibilité de Denayer, lui qui, pour rappel, avait déjà loupé deux semaines de compétition en octobre dernier à cause d’une blessure au genou.