L'Union européenne de football (UEFA) a décidé lundi d'interdire à Israël d'organiser ses rencontres à domicile dans le cadre des compétitions UEFA à l'intérieur de ses frontières, en raison de la situation de crise dans la région.

"L'UEFA a décidé que, à la lumière des conflits armés dans et autour d'Israël, aucun match européen ne peut avoir lieu dans le pays jusqu'à nouvel ordre", a indiqué l'instance dirigeante européenne dans un communiqué.

Cette décision implique que Liverpool, opposé au Maccabi Haïfa au 3e tour préliminaire de Ligue des champions, ne disputera pas le match retour en Israël le 23 août. Les trois clubs israéliens engagés au 2e tour préliminaire de Coupe de l'UEFA, Beitar Jérusalem, Hapoël Tel-Aviv et Bnei Yehuda sont également concernés par cette décision.

Au niveau de l'équipe nationale, Israël devrait donc aussi "recevoir" sur terrain neutre Andorre, le 6 septembre, dans le cadre des qualifications à l'Euro-2008.

Par le passé, Israël avait déjà été interdite d'accueillir des matches européens. Cette interdiction avait été levée en avril 2004, à condition de disputer les matches dans la zone de Tel-Aviv.