EUPEN La qualification d'Eupen face à Westerlo constitue assurément l'exploit de la décennie pour cette région du royaume. Claudy Chauveheid était heureux mais lucide: «L'important reste notre rencontre prochaine face à Alost. Si c'est un honneur pour moi d'être assis à cet instant à côté d'un monument tel que Jan Ceulemans, j'avais demandé à mes joueurs de ne pas en avoir de trop pour leur adversaire sur la pelouse. Le message est passé car je ne saurais pas citer un élément qui aurait démérité. Je suis fier de mes joueurs et heureux de cette qualification surtout pour le club.» Riche de sa longue expérience, Jan Ceulemans avait pourtant prévenu ses joueurs: «Nous n'avons pas eu le mental nécessaire pour aborder une telle rencontre. Certains n'ont pas fait preuve de professionnalisme. Eupen a voulu cette victoire et la mérite plus que nous.»

© Les Sports 2004