Une seule minute de jeu pour ses quatre dernières rencontres sous le maillot des Spurs… Jan Vertonghen ne gardera pas un souvenir très heureux de la fin de son idylle londonienne. C’est d’ailleurs dans l’anonymat presque complet d’un remplaçant en bout de banc qu’il a passé son dernier match avec Tottenham ce dimanche à Crystal Palace (1-1).

Sterke Jan s’en va en toute discrétion mais pas sans un vibrant hommage offert par son club, ses coéquipiers et même son entraîneur. Même s’il ne faisait plus du Diable rouge un élément indispensable de son groupe, José Mourinho a évoqué toute son admiration envers lui. " Tous les jeunes du club qui émergeront dans les prochaines années ont vu en lui ce qu’un professionnel devait être", explique l’entraîneur portugais sur le site du club. "Il est un exemple incroyable. Qu’il joue ou qu’il soit sur le banc, il a toujours été le même professionnel avec un comportement idéal. Durant ma carrière, j’ai coaché de nombreux grands professionnels et je peux vous assurer qu’il est au sommet de ma liste grâce à ses valeurs."

Via ses réseaux sociaux, Tottenham a enchaîné les messages et les vidéos pour remercier Vertonghen et ses huit années au club. Harry Kane, Dele Alli, Son Heung-Min, Harry Winks et Eric Dier ont insisté sur l’implication du Diable rouge dans l’intégration des jeunes mais aussi sur son sens de l’humour inégalable en dehors des pelouses.

Son capitaine Hugo Lloris retient quant à lui sa fidélité. "Parfois, durant ta carrière, tu rencontres des gens fabuleux. Jan en fait partie", admet le gardien français. "C’est l’un de nos leaders. L’homme et le joueur qu’il est vont nous manquer. Nous avons partagé huit années ensemble, nous avons grandi avec le club. Il a toujours souhaité rester ici et aider le club à s’améliorer au point de pouvoir rivaliser chaque saison avec les plus grands d’Angleterre et en Europe."

Une vraie fierté pour Vertonghen. "Je suis l’un des rares à avoir pu vivre tout cela", se réjouit le Belge. "Je suis resté huit années ici parce que je voulais construire quelque chose avec le club et je suis parvenu à le faire. J’en suis très fier. C’est chouette de voir d’où l’on vient et où l’on est arrivé. Dès le premier jour, les gens ont tout fait pour que je me sente chez moi. Je suis venu chaque jour au club juste comme si je venais passer du temps avec mes amis et jouer au football."

Arrivé en fin de contrat fin juin, Jan Vertonghen avait accepté de prolonger son contrat jusqu’au 27 juillet. La date d’expiration est arrivée et le Diable rouge est désormais officiellement un joueur libre.

"Il a encore de belles années devant lui", estime José Mourinho. "Mais après ça, s’il souhaite revenir au club et prendre une autre direction en tant que coach ou dans une autre fonction, il le pourra. Il est l’un de ces joueurs qui marquent à jamais un club."

Mais d’abord, Jan Vertonghen trouvera un nouveau point de chute compétitif en Europe avec l’Euro 2021 dans le viseur. L’Espagne et l’Italie l’intéressent. Plusieurs clubs, dont la Roma, l’auraient d’ailleurs inscrit sur leur liste. "Ma famille s’est installée à Londres, mes enfants sont nés ici. J’aurai toujours un lien unique avec cet endroit. Mais maintenant, je vais pouvoir démarrer une nouvelle aventure et nous verrons ce qu’il arrivera", ponctue le recordman de sélections avec les Diables rouges.