Football Le président de l'Atletico Madrid, Enrique Cerezo, s'est fendu d'une réponse étrange et polémique, mardi, en réponse à une journaliste.

Celle-ci lui demandait si le club avait les moyens de prolonger le contrat de son défenseur Diego Godin. Ce à quoi Cerezo a répondu, sourire aux lèvres: "Je ne parle pas d'argent et certainement pas avec une femme".


Une remarque qui passe mal auprès de l'opinion publique, mais que la journaliste concernée, Cristina Garcia Tirado, tient à relativiser. "C'est un gentleman, c'était juste une remarque malheureuse de sa part. Parfois, il dit des choses et fait des blagues sans penser aux conséquences", affirme-t-elle. 

Sur le sujet "Godin", le président des Colchoneros a tout de même avancé qu'"il n'y avait pas lieu de s'inquiéter. Tout va s'arranger. Nous allons lui parler, nous parlons toujours à tous nos joueurs, chaque minute et chaque heure."

"L'Atleti est généreux avec tous ceux qui travaillent dans le club... et même avec les journalistes", a-t-il conclu. "