Le tribunal arbitral du sport italien (TNAS), le dernier degré en appel, a réduit, ce vendredi soir, à 13 mois la peine de 3 ans et 7 mois infligée le 16 juillet 2013 au Diable Rouge Jean-François Gillet. Le gardien de but de Torino loupera donc le Mondial au Brésil avec les Diables rouges. Accusé d'avoir truqué des matchs lorsqu'il défendait les buts de Bari, Gillet a finalement écopé de 7 mois pour avoir enfreint les règles sur la loyauté en sport et 6 pour non dénonciation. Comme la suspension a débuté le 16 juillet 2013, elle se terminera le 16 août 2014.

Sur son site, la direction de Torino a laissé entendre qu'elle allait évaluer la situation et voir qu'elle attitude adopter à l'égard du gardien belge.

Dans le commentaire du journaliste du site, on précise qu'il y a bien entendu la rupture de contrat mais Torino perdrait alors complètement l'argent déboursé pour acheter le joueur à Bologne la saison dernière.

Urbano Cairo, le président, et le directeur sportif Gianluca Petrachi sembleraient plutôt vouloir attendre la fin de la suspension, limitant ainsi la perte d'argent.

Le Mondial 2014 se jouera au Brésil du 12 juin au 13 juillet.