De quoi attirer l'intérêt de l'étranger à commencer par celui des voisins de Lille. Comme une année plus tôt avec Victor Osimhen qui avait brillé avec Charleroi, le LOSC souhaite faire ses emplettes en Belgique. Le club phare des Hauts-de-France veut remplacer l'ancien Zèbre nigérian qui va rejoindre Naples par la pépite canadienne de 20 ans. Il a proposé 25 millions aux Gantois et un confortable contrat de cinq ans au joueur. "Je veux jouer à Lille", a confié l'intéressé au quotidien L'Equipe. Le souci est que du côté de la Ghelamco Arena on trouve le montant proposé insuffisant.

"J'ai fait une très bonne saison. Pour moi, la prochaine étape, c'est la Ligue 1. Et le projet sportif du LOSC est top" a déclaré David qui précise la position de son actuel employeur. "Le club dit vouloir me garder. Ou être prêt à me vendre pour un prix qui ne me paraît pas envisageable (au moins 30 millions) compte tenu de la situation liée au coronavirus. C'est surtout ça qui complique les négociations. Pourtant, j'ai exprimé clairement que je voulais partir à Lille. Ils m''avaient dit qu'ils ne me bloqueraient pas. Au début, cela allait plus vite. Là, tout est ralenti. Comme s'ils attendaient une meilleure offre." 

Et le buteur canadien, arrivé à Gand en janvier 2018 et dont le contrat court jusqu'en juin 2023, de marquer son mécontentement. "Franchement, je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de respect de la part de mes dirigeants. Ce serait quand même assez logique, car je suis arrivé à Gand gratuitement. Le club n'a pas déboursé d'indemnité de transfert. J'ai donné tout ce que j'avais, toujours à fond. Lille est venu avec une offre très respectable compte tenu de la situation sanitaire. Je ne comprends pas ces complications." .