Le Celtic Glasgow, seul club anglo-saxon, fait un peu figure d'intrus en demi-finales aller de la Coupe de l'Uefa, jeudi, où les Ecossais accueillent Boavista Porto alors que le FC Porto reçoit la Lazio Rome pour une place en finale le 21 mai à Séville (Espagne).

La Lazio Rome, qui, l'été dernier, avait dû céder Alessandro Nesta (Milan AC) et Hernan Crespo (Inter Milan) et attendre jusqu'à l'extrême limite pour pouvoir financer son inscription au championnat en raison de gros soucis de trésorerie, se préparait à vivre une saison noire. A sept journées de la fin de la saison italienne, le club romain (4e en Série A) est plus que jamais en course pour une qualification en Ligue des champions et, cerise sur le gâteau, peut encore remporter un nouveau trophée européen, quatre ans après sa victoire en Coupe des vainqueurs de coupe (C 2), dont c'était la dernière édition (1999). La suite du tour d'Europe à Porto s'annonce plus ardue pour les Romains. Les Portugais survolent en effet leur championnat (1er avec 13 points d'avance sur le Benfica Lisbonne), et rêvent de retrouver leur grand rival local en finale à Séville.

Le Celtic Glasgow, de son côté, a obtenu le droit d'être le dernier représentant de l'Europe du Nord grâce à sa victoire de prestige à Liverpool (2-0) en quarts de finale retour (1-1 à l'aller). Ayant comme objectif européen en début de saison une qualification pour la Ligue des Champions, le Celtic Glasgow a vite dû revoir ses ambitions à la baisse. Qualifiés pour le troisième tour préliminaire, les Vert et Blanc se firent, en effet, surprendre par les Suisses de Bâle.

Celtic: retour de Valgaeren

Auteur d'un impressionnant tableau de chasse (Blackburn Rovers, Celta Vigo, Stuttgart, Liverpool) depuis lors en Coupe de l'Uefa, le Celtic hérite à nouveau d'un sérieux client avec Boavista, tombeur notamment du Paris-SG, du Hertha Berlin et de Malaga. Les Ecossais vont devoir pour cela faire la différence dès l'aller à Glasgow face au Boavista pour s'éviter un délicat retour à Porto, où le Celtic n'a pas que de bons souvenirs (défaite 0-3 contre le FC Porto la saison dernière en 1re

phase de Ligue des champions).

Devenu une valeur sûre dans l'équipe écossaise, Joos Valgaeren devrait retrouver face aux Portugais sa place dans l'arrière-garde. Blessé aux ligaments du genou lors du match des Diables rouges face à la Croatie (29 mars), l'ancien défenseur du Roda JC s'est soigné depuis et a encore été laissé au repos ce week-end lors du partage réalisé (1-1) par son équipe contre Dundee. Il faut dire que la Coupe de l'Uefa est devenue un objectif prioritaire pour le club historiquement catholique de Glasgow qui compte huit points de retard sur les Rangers en championnat.

© Les Sports 2003