SCLESSIN Si Wesley Sonck dédaigna, à nouveau, la presse en refusant de manière impétueuse de répondre aux questions des journalistes, l'attaquant limbourgeois offrit, en revanche, à tous ceux qui l'ont critiqué, une réponse cinglante sur la pelouse liégeoise. «Wesley a démontré qu'il était bien plus qu'un simple buteur, remarquait Jos Daerden. Notre attaquant décroche régulièrement pour venir demander le ballon. Sa présence et son activité entre les lignes posent régulièrement des problèmes à nos adversaires. Face au Standard, Wesley a retrouvé des sensations et une fraîcheur qu'il n'avait plus avant notre match à Malines. A cette époque-là, il n'avançait plus et c'est la raison pour laquelle il fut prié de s'asseoir sur le banc.»

Tromsö offre 350.000 €...

De son côté, Ole-Martin Aarst répétait inlassablement à la délégation des journalistes norvégiens présents à Sclessin hier que, contrairement à ce que la presse norvégienne annonçait, il n'avait pris aucune décision quant à son éventuel retour en Norvège. «Sincèrement, je ne sais pas encore de quoi mon avenir sera fait, a-t-il expliqué. Tout ce que je peux dire, c'est que mon futur se trouve soit au Standard, soit en Norvège. Je sais que la presse de mon pays a annoncé que mon retour à Tromsö en juin ne faisait presque plus aucun doute. Cette même presse se montrait encore plus sûre de son sujet lorsqu'elle affirma durant la trêve hivernale que mon transfert était réglé. Il n'y avait rien de plus faux puisque j'ai repris la compétition avec le Standard. Je dois rencontrer la direction du club pour discuter.»

D'après ces mêmes sources norvégiennes, celle-ci aurait d'ailleurs reçu une offre de 350.000 € pour racheter l'année de contrat qui lie encore le joueur au Standard. La direction liégeoise aurait jugé, à raison, l'offre insuffisante. Le Standard avait déboursé plus de 2,5 millions € pour s'attacher les services du buteur voici trois ans. Les Norvégiens devront se montrer plus convaincants. Ce qu'ils ne manqueront pas d'être très prochainement...

© Les Sports 2003