José Riga n'est plus l'entraîneur du RAEC Mons, a indiqué lundi après-midi le club, lanterne rouge du championnat de Belgique de football. Le club et l'entraîneur ont décidé, "d'un commun accord et dans l'intérêt du club, d'opter pour une séparation à l'amiable", selon les termes du communiqué du club montois. José Riga ne restera pas au sein de la structure du club, a précisé Gilles Barbera, l'attaché de presse de l'Albert.

José Riga avait pourtant été confirmé par sa direction il y a une semaine. Mais entre-temps, Mons s'est incliné 2-0 samedi sur le terrain du FC Malines, un concurrent dans la lutte pour le maintien. Les Montois sont toujours lanternes rouges du championnat, avec 10 points en 19 matches. A 15 journées de la fin de la compétition, ils sont à 1 point du FC Brussels, 17e, et comptent 3 points de moins que Saint-Trond, 16e et première équipe non relégable.

Ancien entraîneur adjoint du Standard, José Riga, 49 ans, était arrivé à Mons en 2005, alors que le club venait de descendre en D2. Sous les ordres de Riga, les Dragons ont été champions de D2 en 2006 et ont réalisé leur meilleure saison en terminant à la 9e place du dernier championnat de D1.

C'est le septième changement d'entraîneur survenu cette saison en D1 après les départs de Valère Billen à Saint-Trond (remplacé par Dennis Van Wijk), Frankie Vercauteren à Anderlecht (remplacé par son assistant Ariël Jacobs), Jean-Pierre Vande Velde au FC Dender (remplacé par Johan Boskamp), Philippe Vande Walle à Charleroi (remplacé provisoirement par Thierry Siquet), Marc Brys à Mouscron (remplacé par Enzo Scifo) et Albert Cartier la semaine dernière au FC Brussels (remplacé par Franky Van Der Elst).