Le parquet fédéral de l'Union Belge de football (URBSFA) a proposé deux matches de suspension et une amende de 400 euros au défenseur grec du RSC Charleroi Stergos Marinos suite à son exclusion dans le derby wallon de samedi contre le Standard (0-1).

Stergos Marinos, 26 ans, a été exclu à la 66-ème minute par l'arbitre Johan Verbist pour un violent tackle qui a contraint William Vainqueur à un saut de cabri pour éviter le choc. Le rapport de l'arbitre souligne le pied en avant du joueur fautif qui s'est lancé "en pleine vitesse" dans les pieds de son adversaire lors d'une contre-attaque du Standard. Marinos avait alors quitté la pelouse sans protester.

Pour le parquet, "l'intégrité physique d'un joueur a été mise en danger". D'où la proposition de deux matches (le 22/2 contre Zulte Waregem et le 1/3 à La Gantoise) de suspension et une amende de 400 euros.

La Province révèle sur son site que le Sporting refuse la transaction et que son directeur administratif Pierre-Yves Hendrickx ira donc plaider la cause du joueur ce mardi (13h00, ndlr) devant la commission des litiges à Bruxelles, dans l'espoir de voir la suspension ramenée à un seul match.

"Ce qu'a fait Marinos est inadmissible", commentait l'entraîneur Felice Mazzu dans l'édition papier du matin de Sud Presse. Il n'avait plus aligné l'ancien défenseur du Panathinaïkos depuis le 15 décembre contre le FC Brugeois (2-1).