Après des tentatives de Yuma Suzuki et Facundo Colidio, les Canaris ont trouvé la faille dans la défense des Rats peu avant la mi-temps. Un corner joué en deux temps a permis à Colidio d'adresser un centre parfait sur la tête de Suzuki, qui a trompé de près Mike Vanhamel, inscrivant déjà le 8e but de sa saison (1-0, 42e).

Très discret dans le premier acte, le Beerschot, toujours privé de Tarik Tissoudali, aurait pu égaliser peu avant l'heure de jeu mais Raphael Holzhauser a trop enlevé sa reprise du pied droit (59e). Dans la foulée, Suzuki, sur un bon service de Pol Garcia, est passé proche d'un doublé mais Vanhamel était sur la trajectoire de sa tête au petit rectangle (66e).

Belle surprise du début de saison, le Beerschot n'a jamais semblé en mesure d'inverser la tendance dans ce dernier match de l'année 2020 en D1A. Le club promu marque définitivement le pas depuis quelques semaines. C'est en effet la 4e défaite de suite pour les troupes d'Hernan Losada. Les Anversois pointent à la 7e place avec 28 points.

Du côté de Saint-Trond, c'est tout le contraire depuis l'arrivée de Peter Maes à la tête de l'équipe. Après une défaite inaugurale contre Charleroi, le STVV a successivement battu Zulte Waregem, le Standard et donc le Beerschot. Les Trudonnaires, avec 20 points, passent de la 17e à la 14e place.