L'entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp n'a pas été avare en compliments concernant Stéphanie Frappart, première femme à arbitrer une rencontre majeure sur la scène européenne mercredi soir à l'occasion de la Supercoupe d'Europe, remportée par les Reds contre Chelsea (2-2, 5-4 t.a.b.). 

"Si nous avions joué comme elle a sifflé, nous aurions gagné 6-0", a déclaré le technicien allemand en conférence de presse. Les deux clubs anglais, à égalité après 90 minutes (1-1) puis au terme des prolongations (2-2), ont dû se départager aux tirs au but. C'est alors que le jeune attaquant Tammy Abraham, 21 ans et monté en cours de partie, a manqué le 5e penalty des siens, donnant la victoire aux vainqueurs de la dernière Ligue des champions. Divock Origi, monté à la 103e, avait lui converti son tir au but.

Stéphanie Frappart avait été désignée par l'UEFA (Union européenne de football) pour diriger les débats entre Liverpuldiens et Londoniens, devenant ainsi la première femme à arbitrer une rencontre masculine majeure de Coupe d'Europe.

Première arbitre féminine de l'histoire du football français, Stephanie Frappart était devenue la première femme arbitre à diriger une rencontre de Ligue 1, entre le SC Amiens et le RC Strasbourg, en avril dernier. Elle sifflera en Ligue 1 de façon permanente cette saison, alors qu'elle officie en Ligue 2 depuis 2014.

La Française de 35 ans était aussi au sifflet lors de la finale du Mondial féminin entre les Etats-Unis et les Pays-Bas le 7 juillet dernier à Lyon.

A noter que Stéphanie Frappart n'est pas la première femme arbitre à avoir dirigé un match de compétition masculine de l'UEFA. La Suissesse Nicole Petignat avait eu cet honneur, en arbitrant trois matches de qualification pour la Coupe UEFA entre 2004 et 2009.