Le président de l'AC Milan Silvio Berlusconi a mis lundi un terme aux spéculations sur le départ de Kaka à Manchester City en annonçant que le milieu de terrain brésilien resterait au club milanais. "Kaka est et restera à Milan", a déclaré le chef du gouvernement et propriétaire du club sept fois champion d'Europe, en expliquant sur la chaîne 7 Gold être intervenu lundi auprès du joueur pour s'assurer que le Brésilien ne quitterait pas Milan.

"Quand je l'ai entendu dire qu'il préférait rester, qu'il se sentait privilégié de pouvoir porter le maillot, qu'il privilégiait la proximité et l'amitié, la chaleur et l'affection que les supporters lui ont montrées ces derniers jours, j'ai dit 'Alleluia' et nous nous sommes tombés dans les bras l'un de l'autre", a raconté Berlusconi.

Manchester City a de son côté confirmé avoir mis fin aux discussions préliminaires après une réunion lundi, à Milan, avec les responsables du club italien. City a précisé que le joueur n'avait pas encore été mêlé à ces discussions et qu'aucun chiffre n'avait été avancé. Les spéculations sur un départ de Kaka allaient bon train depuis l'offre astronomique mais non confirmée officiellement - évaluée entre 100 et 150 millions d'euros - qui aurait été formulée par Manchester City, propriété de la famille régnante des Emirats arabes unis, pour engager le Brésilien.

Même Berlusconi avait semblé donner crédit à ce départ quand il avait affirmé samedi: "On ne peut pas refuser une offre de ce genre".

Mais depuis lors, les supporteurs milanais s'étaient mobilisés, déposant par exemple des dizaines de lettres au concierge de la résidence de luxe où vit Kaka pour le supplier de rester. "Fin de l'histoire" Le père et agent de Kaka, Bosco Leite, est arrivé lundi à Milan pour discuter de l'avenir de son fils.

Agé de 26 ans, Kaka avait été désigné Ballon d'or France Football et joueur FIFA de l'année en 2007. Arrivé à l'AC Milan en 2003, il avait signé l'an dernier une prolongation de contrat jusqu'en 2013. "C'est la fin de l'histoire, a précisé Berlusconi au micro de Sky Sport 24. Je suis vraiment ravi de conserver Kaka à Milan". "Kaka est un grand champion et un grand homme, a-t-il ajouté. Il a refusé l'offre de Manchester City pour privilégier Milan, ses coéquipiers et ses supporters. Il a dit qu'il faisait ce choix parce que l'argent, ce n'est pas tout dans la vie."

"L'argent, c'est important, mais il y a d'autres choses qui comptent, a poursuivi le président du club milanais. Les fans sont ravis aussi. Tourner le dos à une telle somme, c'est quelque chose digne d'admiration."

"Il est vrai que Manchester City s'intéresse à des joueurs de classe mondiale comme Kaka, mais nous devons la vérité à nos supporteurs: on doit prendre en considération tous les aspects du problème dans un transfert de cette nature: commercial, financier, les résultats sur le terrain...", a commenté pour sa part Garry Cook, directeur général de la formation anglaise.