Pendant que ses coéquipiers suivaient une nouvelle session de «teambuilding» à Oostduinkerke, Vincent Kompany a poursuivi sa revalidation, en France. Désormais, ce n'est plus à Lyon mais à Saint-Raphaël, dans le Midi de la France, dans le département du Var, qu'il prépare son come-back prévu pour le début de la saison prochaine. Le centre de rééducation lui a été conseillé par le docteur Walsch, qui l'a opéré à Lyon. C'est là aussi qu'Arsène Wenger envoie les joueurs d'Arsenal -comme Robert Pires- pour leur revalidation.

C'est donc à Saint-Raphaël que Vincent Kompany a fêté son 20 éme anniversaire, hier. Sans grands éclats, parce que tous les jours -donc hier y compris-, son programme prévoit six heures de boulot intensif, raison pour laquelle il refuse de donner des interviews. «Des membres de la famille et des amis qui étaient dans les environs du centre de revalidation de Vincent m'ont appelé pour savoir s'ils pouvaient lui rendre une petite visite», indique Pierre Kompany, papa de Vincent.

© Les Sports 2006