LIÈGE 1. «Tout dépendra du comportement du Standard. Si les joueurs de Sclessin parviennent à gérer cet objectif, ils seront champions. Potentiellement, l'effectif du Standard m'apparaît le plus costaud. Des trois postulants, le Standard est aussi celui qui a conservé intacte son assise offensive. Mais Bruges, qui bénéficie du calendrier le plus favorable - il va accueillir ses rivaux -, n'a pas dit son dernier mot. Anderlecht ne l'a sûrement pas dit non plus, surtout s'il retrouve son fonds de jeu du début de championnat.»

2. «Le Lierse m'apparaît bien mal embarqué, et pas seulement parce qu'il est à la traîne au classement: il macère dans trop de problèmes, financiers mais aussi d'ambiance interne! Il a aussi bien mal transféré pendant le dernier été: son équipe n'est pas équilibrée. La place de barragiste se jouera entre La Louvière et Saint-Trond, même si je crois beaucoup en Gilbert Bodart: il a fait opérer un beau redressement à son équipe.»

3. «Le risque est moins grand que précédemment. Le groupe a gagné en maturité. Il s'est toujours bien repris après un échec. J'espère que ses joueurs se... boucheront les oreilles et qu'ils se concentreront, en vase clos, sur leur objectif majeur. Des trois clubs de pointe, c'est le Standard qui, paradoxalement, doit se prémunir le plus contre les influences extérieures. La pression est plus importante à Sclessin qu'elle ne l'est à Anderlecht et, surtout, à Bruges.»

4. «L'élimination des Espoirs, qui a annihilé le remarquable travail de Jean-François de Sart. Mais aussi les bruits et chuchotements divers sur toutes les affaires qui ont pollué le premier tour. Si on tient compte du nombre d'affiliés et qu'on le rapporte au nombre d'habitants, on observe que la Belgique est le pays le plus foot d'Europe. Mais il est aussi le moins soutenu. Enfin, j'épinglerai l' autobut de Deschacht, en Lettonie, qui a contribué à précipiter les Diables dans le quatrième chapeau avant le tirage au sort de l' Euro 2008.»

5. «Le Racing Genk peut l'être. Je l'ai vu souvent disputer de très bons matches. Il se crée une foule d'occasions mais, hélas! pour lui, il encaisse facilement un but. Si Hugo Broos parvient à consolider sa défense, le Racing sera redoutable.»

6. «Kompany devant Conceição et Wilhelmsson. Les deux mois d'absence de Vincent ne comptent pas. D'autant que son retour s'est révélé impressionnant. À Séville, notamment, Vincent a confirmé son immense talent. Il a manqué à l'équipe nationale. Il reste le meilleur. Conceição terminera très près de lui. Il a livré un premier tour impérial et un second un peu moins probant. Hélas! pour lui, il n'a pas eu l'occasion de briller sur la scène internationale. Wilhelmsson est très spectaculaire mais pas toujours très concret en zone de conclusion. Mais dites-moi: exceptionnellement, ne pourrait-on pas décerner deux Souliers d'Or cette année?»

© Les Sports 2006