Le décès, samedi, du propriétaire de Marseille nourrit le débat sur l’avenir de ce club qu’il possédait en nom propre, malgré les premiers messages visant à rassurer les supporteurs sur sa pérennité.

"Avec sa disparition, une page importante de l’histoire du Club se tourne", énonce un communiqué du club sur son site. "Mais Robert Louis-Dreyfus restera à jamais dans le cœur et la mémoire de tous les Marseillais, et de tous les passionnés de football. Son nom et celui de sa famille honoreront pour toujours la grande histoire de l’OM et du football."

Les héritiers de l’homme d’affaires (sa femme et ses trois fils) ont affirmé qu’ils entendaient "poursuivre l’œuvre engagée" par l’ancien propriétaire de ce club "auquel il était tant attaché".

Ces déclarations rassurantes sont à usage interne, à l’attention des membres du club, et externe, à destination des supporteurs et de la mairie de Marseille.

Cela garantit pour le moment un soutien financier à l’Olympique de Marseille mais, à long terme, la revente du club demeure possible, tout comme l’intégration dans le groupe Louis-Dreyfus.

Les réactions n’ont évidemment pas tardé. Didier Deschamps, le nouvel entraîneur du club phocéen lui rendait hommage : "Il était un véritable passionné de sport et notamment de football. Il aimait les sportifs qu’il considérait comme des héros. Malgré sa position dans le monde des affaires, il était très humble et accessible, ce qui est assez rare dans le milieu pour être souligné. Le plus bel hommage que le staff et les joueurs de l’OM pourraient lui rendre, c’est de réaliser la plus belle saison possible sur le plan sportif."