Une fois encore, le Standard a raté le coche. Les joueurs de Dominique D'Onofrio, en supériorité numérique pendant une demi-heure, n'ont pas réussi à battre une équipe de La Louvière déstabilisée mais conquérante comme jamais. La faute à un manque de réalisme criant côté liégeois, à une prestation 18 carats de Cordier et à la combativité...

Pas de surprise, côté liégeois, au coup d'envoi. Geraerts, suspendu, était remplacé par Moreira. Niculae, lui, profitait de la non-qualification de De Camargo pour débuter en pointe avec Tchite. Côté louviérois, Tilmant laissait Glouftsis sur le banc: Bosak, l'attaquant prêté par... le Standard, était titularisé aux côtés de Lecomte. L'autre ex- Rouche, Blay, incertain jusqu'à la dernière minute, était bien présent en défense.

La première mi-temps était marquée par l'excellente prestation de Cordier. Le jeune gardien des Loups intervenait d'abord sur un centre de Rapaic. À la 10e minute, il repoussait le tir du Croate dans les pieds de Tchite dont le but était logiquement annulé pour hors-jeu.

Très motivé par son retour dans l'équipe de base, Moreira montrait, lui aussi, d'excellentes dispositions: le meneur de jeu portugais lançait impeccablement Niculae qui perdait son face-à-face avec Cordier. Quelques minutes plus tard, le successeur de Proto s'interposait une deuxième fois sur l'essai du Roumain. Entre-temps, Runje avait effectué une sortie déterminante devant Bosak, bien lancé par Oliseh à la limite du hors-jeu. À la 25e minute, les Rouches gâchaient encore une opportunité quatre étoiles: légèrement poussé dans le dos par Oliseh, Onyewu obtenait un penalty mais Rapaic manquait sa conversion suite à une superbe détente de Cordier. Le manque de réalisme des hommes de Dominique D'Onofrio, pourtant si efficaces samedi face au Cercle, était de plus en plus criant au fil des minutes. Sur le centre de Moreira, la tête de Niculae, idéalement placé, filait au-dessus. Conceição faisait, alors, lui aussi connaissance avec Cordier: le dernier rempart déviait l'essai du capitaine portugais qui n'avait plus qu'à conclure...

Pas de changement au retour des vestiaires. Ni dans la composition des équipes, ni dans la physionomie du match: le Standard se ménageait les occasions sans les conclure. Onyewu, notamment, oubliant de conclure à un mètre du but. L'arbitre, lui, hésitait à siffler une faute sur Tchite dans le rectangle mais montrait logiquement la rouge (deuxième jaune) à Lecomte pour une faute inutile sur le Onyewu, à la 57e. Le Standard ne mettait pas longtemps à concrétiser sa supériorité numérique: à la 63e, l'excellent centre de Conceição trouvait la tête de Niculae, esseulé (1-0). 120 secondes plus tard, Tchite manquait la balle de break: gêné par le retour de Blay, le buteur rouche tirait sur le poteau. Les Louvièrois, eux, ne baissaient pas les bras et se montraient nettement plus réalistes à la 73e: Durieux prolongeait victorieusement un coup franc d'Emeran (1-1).

Standard 1

La Louvière 1

Standard: Runje, Deflandre, Onyewu, Costa, Léonard, Conceição, Dembéle, Moreira, Rapaic, Tchite, Niculae

La Louvière: Cordier, Blay, Guilmot, Durieux, meran, Oliseh, Teklak, Mazurkiewicz, Cousin, Lecomte, Bosak

Les buts: 63e Niculae; (1-0); 73e Durieux (1-1)

Avertissements: Deflandre, Cousin, Conceição, Cordier, Oliseh, Blay.

Exclusion: 57e Lecomte (2 j.).

Arbitre:M. Jordens.

© Les Sports 2006