L’Espagne est venue à bout de l’Afrique du Sud (3-2 a.p.) à l’issue d’un match à rebondissement, que chaque équipe a cru gagner à son tour, et termine à la 3e place la Coupe des Confédérations-2009, dimanche à Rustenburg.

Les Bafana Bafana pensaient d’abord tenir la victoire, grâce à un but de l’attaquant Katlego Mphela (73e), mais Daniel Güiza a réussi un doublé en une minute (88e, 89e) avant que Mphela ne signe le sien d’un coup franc lointain, puissant et imparable (90e+2).

Un autre coup franc, de Xabi Alonso (107), a permis aux champions d’Europe de s’imposer dans la prolongation. L’Espagne efface le mauvais goût de sa défaite en demi-finales contre les Etats-Unis (0-2), alors qu’elle restait sur 15 victoires de rang, nouveau record pour une sélection.

L’Afrique du Sud, qui a cru terminer en beauté "sa" Coupe des Confédérations après l’ouverture du score, et qui était encore pleine d’espoir après l’égalisation dans le temps additionnel, a encore craqué dans les dernières minutes.

Elle avait perdu sa demi-finale contre le Brésil sur un coup franc d’Alves à la 87e. Vicente Del Bosque, le sélectionneur espagnol, avait aligné une équipe mixte, moitié titulaires, moitié remplaçants. Sans aucun de ses maîtres à jouer (Xavi malade, Fabregas sur le banc et Iniesta à la maison avant le début du tournoi), l’Espagne a peiné. Villa et Torres, en pointe malgré la fatigue, peut-être pour décrocher le titre de meilleur buteur, ont manqué des occasions et restent à trois buts, laissant la vedette à Güiza et le champ libre au Brésilien Luis Fabiano (3 buts).

(