© BELGA

Football

"L'individu doit s'adapter au club"

David De Myttenaere

Publié le - Mis à jour le

Tout le monde y a fait allusion. Dender - Standard, c'est notamment les retrouvailles entre le Standard et Johan Boskamp... Visiblement à contrecoeur, Michel Preud'homme a, lui aussi, dû commenter le contexte particulier qui entoure le match de ce soir.

"On joue contre Dender, pas contre Boskamp. Un contexte particulier ? Pas pour moi. Je n'ai pas de problème avec lui", réagit le coach rouche .

Mieux vaut parler en privé

Selon Johan Boskamp, son licenciement précipité arrangeait bien certaines personnes au Standard. Dont Michel Preud'homme, qui lui a succédé ? "Il faudrait lui demander de clarifier ses propos. Ce que je sais, c'est que je lui ai conseillé d'agir, de se comporter d'une certaine manière. C'était mon rôle en tant que directeur technique. Je connaissais le mode de fonctionnement du Standard. Il faut travailler et se dire les choses en privé, pas en public... Mais il ne m'a pas écouté et il a fait à sa manière."

C'est-à-dire avec franc-parler, tant en privé... qu'en public. Un franc-parler qui caractérisait Johan Boskamp avant son entrée en fonction à Sclessin. "On savait comment il était, oui. Mais il savait comment le Standard était aussi. L'individu doit s'adapter au club, pas l'inverse."

Ce soir, Michel Preud'homme essaiera d'imposer son style de jeu : "Il faudra affronter les armes mises en place par Dender avant d'utiliser les nôtres. Cette équipe a un bon potentiel offensif. Elle a réussi à remonter un handicap de deux buts contre Anderlecht. Je m'attends à un match difficile..."

Les Rouches s'exportent mal

Le Standard essaiera de prolonger son brevet d'invincibilité et de renouer avec la victoire en déplacement. La dernière remonte... au 25 août, à Roulers.

"La saison passée, on nous reprochait de perdre trop de points à domicile. Maintenant, on va nous reprocher de ne pas en prendre assez en déplacement... Il faut analyser le parcours d'ensemble, le nombre de points pris et la place au classement", conclut Michel Preud'homme.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci