ROME L'Italie, après une nouvelle sortie décevante face à la Yougoslavie (1-1), lors de son deuxième match des qualifications du Championnat d'Europe des Nations de football, samedi soir à Naples, a montré ses limites actuelles, à trois jours d'un délicat déplacement à Cardiff, contre le pays de Galles.

Un mois après sa très difficile victoire sur l'Azerbaïdjan à Bakou (2-0), la Squadra Azzurra a laissé transparaître toutes les lacunes et faiblesses de son jeu. Privée de deux pièces maîtresses, son stratège Francesco Totti (AS Rome) et son avant-centre Christian Vieri (Inter Milan), elle a affiché sa totale incapacité à prendre le jeu à son compte.

Devant une formation yougo- slave de bonne valeur, solide derrière, entreprenante en attaque mais loin d'être irrésistible, l'équipe italienne n'a jamais réussi à dominer son sujet.

`Les joueurs se sont tous engagés à fond, ce n'était pas un beau match, mais somme toute plaisant. Nous avons essayé jusqu'au bout de l'emporter mais nous n'avons pas pu et l'état du terrain ne nous a pas permis de repartir rapidement en contre-attaques´, a expliqué le sélectionneur national Giovanni Trapattoni.

Trapattoni se trouve d'ailleurs une nouvelle fois, comme après le match de Bakou, sur la sellette et son départ est évoqué et même souhaité avec insistance par une partie de la presse spécialisée.

Depuis la catastrophique campagne asiatique de la Coupe du Monde, Trapattoni n'a toujours pas réussi à donner un style à son équipe qui subit davantage le jeu adverse qu'elle n'impose le sien.

En trois matches, contre la Slovénie en match amical en août à Trieste (défaite 0-1) et les deux rencontres de l' Euro 2004 à Bakou et à Naples, son équipe a développé un football mièvre et frileux. La circulation de balle au milieu du terrain et la précision de la relance manquent cruellement à cette formation, ainsi réduite à miser essentiellement sur les prouesses individuelles de ses stars, Alessandro Del Piero et Filippo Inzaghi, trop esseulé samedi.

`Les Yougoslaves ont parfaitement quadrillé le terrain et il n'y avait guère d'espaces libres, ce qui nous a beaucoup pénalisés. J'espère que chez eux au match retour, ils attaqueront davantage et nous offriront ces espaces´, a-t-il commenté.

Inzaghi forfait?

Filippo Inzaghi ne jouera pas mercredi soir le match contre le pays de Galles. Le buteur du Milan AC a certes joué toute la partie contre la Yougoslavie (1-1), samedi soir à Naples, mais a ressenti à nouveau des fortes douleurs à un pied. Trapattoni a décidé de faire appel dans le groupe au jeune espoir Massimo Maccarone, 23 ans, qui évolue actuellement à Middlesbrough.

© Les Sports 2002