BRUXELLES Creyf's avait innové il y a un peu plus d'un an en parrainant de concert six clubs de D 1. Une première. La firme spécialisée dans l'intérim voulait en effet un sponsoring de proximité au niveau national. C'est aussi pourquoi, elle tenait à ce que son logo figure sur tous les maillots des équipes d'âge en plus de l'équipe première.

Après douze mois d'activité dans le monde du foot, la firme tire un premier bilan positif.

Le volume de travail dans les agences situées dans la proximité assez immédiate des clubs sponsorisés a augmenté de 4 à 6%, principalement à Lierre où une agence a vu le jour pratiquement simultanément à la signature du contrat avec le Lierse. L'image de marque de l'entreprise et sa reconnaissance auprès du grand public se sont améliorées et la campagne de parrainage a eu un effet positif sur le personnel. Les actions dans les stades ont permis à 300 personnes de trouver un emploi.

Mogy Bayat: «Nous avons

signé le contrat bon derniers...»

Du côté des clubs, on se félicite de cette première saison de partenariat.

«Nous avons signé le contrat à la fin du championnat 2003-2004, alors que Charleroi était bon dernier et qu'il ne restait qu'une poignée de journées à disputer», explique Mogy Bayat, responsable du marketing au Sporting. «C'est une marque de confiance que nous ne sommes pas prêts d'oublier.»

Et comme Creyfs est aussi partenaire de l'OM, Bayat Jr se fait fort d'amener Marseille cette saison en match amical au Mambourg.

Outre Charleroi, La Gantoise, Lokeren, le Lierse, Germinal Beerschot et Saint-Trond, un septième club (Zulte-Waregem) vient s'ajouter à la liste des parrainés pour la saison qui va débuter.

© Les Sports 2005