La Serbie veut disputer à Novi Sad et non plus à Belgrade la rencontre de qualification pour le Mondial 2014 contre la Belgique, prévue le 12/10

Le sélectionneur serbe Sinisa Mihajlovic a déclaré mardi que ses joueurs et lui-même en ont "marre du comportement négatif des supporters de Belgrade". Une demande rejetée par l'Union Belge de football (URBSFA).

"Nous avons appris qu'ils souhaitaient s'exiler à Novi Sad, mais nous ne sommes pas d'accord", a déclaré le porte-parole de l'URBSFA Stefan Van Loock à l'agence Belga.

"Après leur victoire 6-1 contre le Pays de Galles, ils ont voulu jouer leur rencontre suivante à nouveau à Novi Sad. Ils doivent introduire une telle demande au moins 30 jours avant la rencontre et ce délai est déjà dépassé. Le match aura donc lieu à Belgrade comme prévu."

Lors de la campagne de qualification pour l'Euro, la Serbie avait souvent été chahutée et critiquée par les spectateurs des deux stades de Belgrade, celui du Partizan et celui de l'Étoile Rouge. De plus, la rivalité entre les supporters des deux équipes de Belgrade se manifeste souvent lors des rencontres de l'équipe nationale.

"De telles réactions négatives peuvent déstabiliser ma jeune équipe. Lorsqu'on joue en Serbie, les supporters doivent constituer un atout, pas un inconvénient", a expliqué Mihaljovic.

Lors de la victoire 6-1 contre le Pays de Galles, 15.000 supporters enthousiastes de Novi Sad avaient encouragé la Serbie.