L'Union Belge de Football a présenté, lundi, à l'occasion d'une conférence de presse, sa nouvelle stratégie de communication. La fédération va entamer un ambitieux projet d'informatisation à laquelle, à terme, participera tous ses membres.

Jusqu'à présent l'Union belge communiquait avec ceux-ci en utilisant les moyens traditionnels de communication. L'Euro 2000 a démontré que les nouvelles technologies permettaient de communiquer de manière plus efficace et moins chère. Il entre donc dans les intentions de la maison de verre de faire en sorte qu'endéans les deux ans la plus grande partie des 3.000 clubs affiliés puissent se retrouver sur internet pour s'informer et délivrer de l'information de manière électronique (via courrier électronique et un site web).

Pour la réalisation de ce projet et permettre aux clubs qui ne disposent pas encore du matériel nécessaire, l'Union belge s'est liée avec deux nouveaux partenaires commerciaux: Hewlett-Packard Belgium, qui proposera aux clubs une sélection de PC, de laptops et d'imprimantes, et Systemat, qui participera à la préconfiguration, l'installation et l'aide technique. Par ailleurs Belgacom s'occupera des connections internet.

«Avec cet accord, l'Union belge fait résolument le choix de l'avenir », estime Alain Courtois, le secrétaire-général démissionnaire en présentant son dernier projet. «Il n'y aura aucune obligation envers les clubs. Nous allons tenter de les convaincre de l'utilité de l'opération, tout en étant conscient que beaucoup de clubs doivent faire face à des problèmes financiers et que leurs priorités sont ailleurs ».

«Les clubs doivent savoir que cette direction est celle que nous voulons suivre. A court terme tout le monde devrait être concerné par ce projet de manière directe ou indirecte », ajoute le futur manager du Sporting d'Anderlecht. «Il n'est pas possible pour nous d'offrir à chacun un ordinateur gratuit, mais, avec l'accord que nous avons conclu avec nos partenaires commerciaux, l'équipement nécessaire devrait malgré tout être beaucoup plus abordable qu'habituellement ».

«Avec 3.000 clubs, nous pouvons parler d'un contrat massif ce qui signifie également une réduction massive », a d'ailleurs tenu à préciser le manager commercial d'Hewlett-Packard, Stéphane Lahaye, sans avancer le moindre chiffre. (BELGA)