48 ans après avoir quitté la division 1, l'Union Saint-Gilloise avait tout en mains pour fêter le titre de D1B dans un derby de la zwanze face au RWDM. Tout un symbole.

Un duel que tout le peuple saint-gillois attendait avec impatience, même si c'est de la maison que les supporters ont dû suivre la rencontre, et que les joueurs ont entamé de la meilleure des façons. Si Le Joncour était le premier à créer le danger, c'est bien l'Union qui prenait les commandes au quart d'heure. Sadin manquait sa sortie et permettait à Undav de fusiller dans le but vide.

Ce but aurait pu libérer l'Union de la pression du titre mais quelques secondes plus tard, Nzuzi s'infiltrait dans le rectangle et servait Lavie au petit rectangle pour l'égalisation. Le RWDM était venu pour défendre et la défense à cinq mise en place par Euvrard gênait fortement les joueurs de Mazzù. Il fallait même une belle claquette de Moris pour sortir le lob de Lavie qui filait dans la lucarne.

Et puis, sur un long centre de Jordanov, François surgissait pour placer le ballon au fond des filets. Un but vécu comme une libération puisque ce fut finalement celui qui offrait le titre à l'Union. En seconde période, la pression et la tension étaient palpables, le RWDM prenait le jeu à son compte mais l'Union résistait, résistait et le coup de sifflet final de l'arbitre libérait tout le peuple saint-gillois. 48 ans plus tard, l'Union retrouve sa place parmi les grands.
 

Union - RWDM 2-1

Union: Moris, Kandouss, Burgess, Van Der Heyden, François, Jordanov, Fixelles, Nielsen, Teuma (90e Mehlem), Vanzeir (75e Labeau), Undav (82e Lapoussin).
RWDM: Sadin, Yambéré, Ruyssen, Le Joncour (75e Dequevy), Libert, Van Den Bogaert, Claes, Rommens, Lavie, Nzuzi (65e Ribeiro), Ephestion (65e Yagan).
Avertissements: Nzuzi, Burgess, Van Den Bogaert, Le Joncour, Mehlem.
Les buts: 15e Undav (1-1), 16e Lavie (1-1), 34e François (2-1).