C'était prévu mais c'est à présent officiel: la Belgique est 6-ème au classement mondial FIFA publié ce jeudi 12 septembre. Elle gagne ainsi quatre rangs dans la hiérarchie mondiale par rapport au mois passé.

Elle le doit principalement à son succès, 0-2, de vendredi passé contre l'Ecosse à Glasgow dans le Groupe A de la Zone Européenne des qualifications pour le Mondial-2014 de football au Brésil.

Elle dépasse en effet le Brésil, la Croatie, le Portugal et les Pays-Bas, désormais 9-èmes, et menacés de se retrouver dans le 2-ème chapeau le 6 décembre lors du tirage au sort des poules où leur présence est en revanche déjà assurée. Les Oranges paient le prix de deux résultats nul au Portugal (1-1) et en Estonie (2-2).

L'Espagne demeure indétrônable avec 1.514 points mais l'Argentine (1.263 points), qui a son billet pour Rio en poche, passe de la 4-ème à la 2-ème place en renvoyant l'Allemagne (1.261 points) sur la 3-ème marche du podium.

La suite du classement jusqu'au 10-ème: 4. Italie (1.199); 5. Colombie (1.180); 6. BELGIQUE (1.159); 7. Uruguay (1.126); 8. Brésil (1.067); 9. Pays-Bas (1.058); 10. Croatie (1.051).

Prochain classement le 17 octobre, après les matches Croatie - Belgique, le 11, et Belgique - Pays de Galles, le 15.


Marc Wilmots: "Restons les pieds sur terre"

Marc Wilmots s'est réjoui d'apprendre que la Belgique était passée de la 10e à la 6e position au classement FIFA, jeudi, soit le meilleur jamais obtenu par les Diables Rouges. Le sélectionneur national se veut cependant réaliste.

"La 6e place au classement FIFA, c'est beau mais nous devons rester les deux pieds sur terre et continuer à travailler dur", a t-il tweeté.

La Croatie, prochain adversaire des Diables en qualifications pour la Coupe du monde, est passée de la 8e à la 10e place. 

Le vendredi 11 octobre, les Diables disputeront à Zagreb leur neuvième rencontre du groupe A. Un point leur suffit pour décrocher leur ticket pour le Mondial brésilien. En cas de défaite, les Diables auront quatre jours plus tard (15/10, à Bruxelles), une autre occasion contre le Pays de Galles.