Les Diables Rouges occupent le 15e rang mondial au nouveau classement des nations de football publié jeudi par la FIFA. Un record pour le football belge, puisque jamais la Belgique ne s'était classée aussi haut depuis la création de ce classement en décembre 1992.

Sans avoir jouer depuis la dernière publication du classement le 11 avril, les hommes de Marc Wilmots ont dépassé les Mexicains, qui ont eux partagé 0-0 avec le Pérou, à la mi-avril.

Depuis l'arrivée de Marc Wilmots au poste de sélectionneur national, en juin 2012, les Diables Rouges sont passés de la 54e à la 15e position, un gain de 39 positions en onze mois.

Fin mai, l'équipe nationale partira en stage aux Etats-Unis. Elle y disputera un match amical contre les USA le 29 mai à Cleveland, dernière rencontre de préparation avant le duel contre la Serbie, le 7 juin à Bruxelles, comptant pour les qualifications au Mondial-2014.

La Croatie, 4e mondiale, reste la nations la mieux classée du Groupe A de la Zone Europe de ces qualifications. La Serbie s'est maintenue en 40e position, tout comme le Pays de Galles (49e), l'Ecosse a perdu un rang et est 78e (-1), de même que la Macédoine (84e/-1).

Au sommet de la hiérarchie, l'Espagne a conservé sa première place devant l'Allemagne et l'Argentine.

Le prochain classement sera publié le jeudi 6 juin.

Marc Wilmots: "Ce qui compte, c'est la qualification pour le Mondial"

Les Diables Rouges occupent le 15e rang mondial au nouveau classement des nations de football publié jeudi par la FIFA. Un record pour le football belge, puisque jamais la Belgique ne s'était classée aussi haut depuis la création de ce classement en décembre 1992. L'entraîneur fédéral Marc Wilmots a réagi positivement à cette annonce, portant cependant toute son attention sur la campagne de qualification pour le Mondial-2014.

"On est content d'y être (15e place mondial) parce qu'on essaie de gagner chaque match. Depuis dix mois on a gagné 40 places, mais on ne fonctionne pas au 'ranking'. Le classement sera important si on est barragiste. Là on sera peut-être tête de série", a expliqué Wilmots sur le site de l'Union Belge de football.

"Ce qui compte pour nous c'est la qualification pour le Mondial. Si on est 20e mondial et qu'on est qualifié, c'est mieux que d'être dixième et pas qualifié. Mais ne boudons pas notre plaisir. C'est aussi la preuve que l'équipe avance. Elle est reconnue en Europe maintenant. Ce que l'on doit avoir comme ambition par la suite, c'est d'envisager le top-10."