SCLESSIN Idéal à tous niveaux, ce duel face aux hommes de Jan Ceulemans! Question confian- ce, que pouvaient demander de plus les Liégeois à l'aube de leur voyage en Roumanie?

«Grâce à ce double avantage, nous nous sommes placés dans une situation de gestion idéale, analyse Gonzague Vandooren. Cette victoire nous permet d'aborder le Steaua dans un total état de confiance. On va partir l'esprit tranquille pour ce déplacement. La sérénité est de plus en plus présente au sein de l'effectif. Elle se traduit, dans le chef de certains jou- eurs, par une prise de responsabilité supérieure. Excellent pour le groupe.»

Un autre motif de satisfaction récurrent depuis quelques semaines: les filets inviolés de Runje. Ce phénomène semble découler d'un simple changement d'état d'esprit. «Plus solidaires? Ouais, c'est surtout vous qui pouvez le voir», énonce laconiquement celui qui s'est vu poster en milieu gauche pour la première fois en championnat. Avec, derrière lui, un Philippe Léonard qui retrouve d'excellentes sensations. Depuis son arrivée, les Rouches ont découvert un secteur défensif performant. Simple coïncidence? «Tout le monde se bat désormais pour le collègue, observe l'ancien Monégasque. Si le Standard désire réaliser ses ambitions, cela passe prioritairement par une assise défensive de qualité. Nantis de deux buts d'avance, nous nous sommes attelés à nous concentrer sur cette mission. L'une des recettes de nos récents succès tient par ailleurs en une application correcte du pressing haut. Exercé simultanément et non alternativement.»

Léo a inscrit le deuxième but de la soirée. Sur penalty. « Drago m'a signalé d'y aller. La transformation du coup de réparation a soulagé toute l'équipe et surtout moi-même.»

Si seul le Serbo-Monténégrin faisait déjà partie des meubles, il est désormais plus que secondé par l'immense Ogushi Onyewu, récent buteur américain pour sa première sélection. «Je suis revenu à Sclessin un peu fatigué. Les quinze premières minutes me sont apparues un peu pénibles. Après, cela se joue dans la tête, plus dans les jambes. En tout cas, ces trois points comptent énormément. Car avant le match de jeudi, il est important de pouvoir puiser motivation et confiance de nos évolutions face à Westerlo.»

© Les Sports 2004