Le centième championnat de notre histoire s'engage dans son parcours retour auréolé d'un nouveau Soulier d'Or mais sans traumatisme. Il n'a même pas été amputé du FC Malinois, son patient le plus gravement atteint.

Sa seule césure fut celle du calendrier. Exsangues financièrement, les clubs ont davantage oeuvré à l'obtention de leur future licence qu'à la refonte de leur effectif à l'exception, inévitable, de ce Malines qui n'a pas voulu mourir. Seul constat réconfortant: le championnat a enrayé son anémie.

Les vedettes genkoises poursuivront la saison au pays. Les meilleurs joueurs brugeois, les éléments les plus représentatifs d'Anderlecht et du Standard et quelques `stars´ disséminées ça et là sont restés également. L'intérêt `esthétique´ de la compétition devrait donc perdurer.

Le temps est révolu où les clubs pouvaient assainir un état financier précaire en libérant un de leurs éléments les plus performants.

Lutte pour les accessits

Naguère Huysegems et Kpaka, par exemple, eussent sûrement alléché des cercles plus réputés que le Lierse ou le GBA. Mais le signal d'alarme résonne partout en Europe: même les grands clubs sont devenus trop `chiches de leurs deniers´ pour s'offrir un `petit extra´.

Le championnat repart donc sur des bases forcément identiques. Le second tour calquera-t-il le premier? La raison incite à le penser. Peut-on concevoir que, pour la troisième saison d'affilée, Bruges soit victime d'une érosion de points? Peut-on imaginer qu'Anderlecht coiffe sur le fil son grand contestataire de ces dix dernières années? Seule la glorieuse incertitude du sport en entretient la timide illusion.

Séparés par onze points, le Club et le Sporting semblent promis aux deux premières places. Qui de Saint-Trond, du Lierse, de Lokeren ou de Genk les accompagnera en Europe? Le Standard peut-il réussir la prouesse de les déborder? La lutte pour les accessits pimentera le second tour. En bas du tableau, Charleroi paraît en mesure d'assurer son salut sur le plan sportif. A Lommel, on s'en inquiète beaucoup...

© Les Sports 2003