Football

La fin d'un cycle

Publié le - Mis à jour le

L’élimination de l’équipe de France de football au premier tour du Mondial-2002 marque la fin d’une génération dorée qui avait pris corps à l’Euro-1996, plusieurs trentenaires étant susceptibles de céder la place à de jeunes pousses d’ici le début des éliminatoires de l’Euro-2004 en septembre.

Pour Youri Djorkaeff et Frank Leboeuf (34 ans), la donne est claire: ils ont déjà annoncé qu’ils quitteraient la sélection après la Coupe du monde.

«Quand on pense à eux, la déception est beaucoup plus forte», a d’ailleurs affirmé Patrick Vieira, appelé à prendre de plus en plus d’importance dans l’effectif.

Mais la gifle de l’élimination prématurée mardi laisse planer le doute sur l’avenir de plusieurs autres champions du monde et d’Europe avec les Bleus. Bixente Lizarazu (32 ans) avait laissé entendre que son futur en sélection était conditionné par les «sensations» qu’il pourrait ressentir après le Mondial. Si la France trouve les capacités morales pour se relever de cet échec, le latéral gauche poursuivra sans doute son parcours sous le maillot national. Mais au cas où il s’arrêterait, sa place reviendrait alors à Vincent Candela qui, de toute façon, vaut plus que son statut de remplaçant de luxe.

A chaud, après la défaite face au Danemark (0-2), le défenseur du Bayern Munich est resté sibyllin: «Cette génération, ce n’est pas seulement cette Coupe du monde, c’est aussi l’Euro-96 (demi-finale), le Mondial-98 et l’Euro-2000» (victoire finale).

Lilian Thuram est également en balance. S’il peut continuer à jouer en défense centrale, comme contre le Danemark, il est probable qu’il restera. «J’ai 30 ans, on verra», a-t-il affirmé mardi. Christophe Dugarry a également eu 30 ans cette année, et comme il l’a déjà souligné, il n’est «sûr de rien» quant à son avenir en bleu.

Relève

En revanche, on voit mal Zinédine Zidane (30 ans le 23 juin) s’arrêter en sélection avant la fin de son contrat au Real Madrid en 2006 et le Mondial la même année, qu’il pourrait disputer comme capitaine. Idem pour Fabien Barthez (31 ans le 28 juin), lié à Manchester United jusqu’en 2006, ou Emmanuel Petit (32 ans en septembre), le plus ancien sélectionné (15 août 1990).

Le capitaine Marcel Desailly, lui, ne s’arrêtera sans doute pas avant l’Euro-2004, comme il l’a encore laissé entendre mardi: «Je ne veux pas parler de fin de cycle pour cette équipe. Pour moi, la sélection est trop importante, j’ai encore des choses à donner.»

Pourtant, la relève est bien présente. «Quand on voit les résultats des équipes de jeunes, on se dit que la France a de beaux jours devant elle», affirme ainsi Willy Sagnol, candidat au poste de latéral droit occupé par Thuram.

A ce titre, l’ex-sélection Espoirs, dissoute après avoir perdu la finale de l’Euro-2002 fin mai, constitue un riche vivier. Pêle-mêle, Olivier Kapo ou Sidney Govou en attaque pourraient franchir le pas comme l’a fait Djibril Cissé avant le Mondial, de même que le gardien Mickaël Landreau ou le défenseur Philippe Mexès.

Toutes ces questions devraient trouver des réponses à froid dans les semaines à venir, et l’équipe de France, qui doit récupérer un de ses cadres avec Robert Pires, blessé pour le Mondial, pourrait entamer les éliminatoires de l’Euro-2004 avec du sang neuf. Et, peut-être, un nouveau sélectionneur. (AFP)

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci