Après le Mondial 2018 et le "contentieux" qui existe entre Belges et Français, nombreux sont les Belges qui se réjouissent de voir la France versée dans le groupe F de l'Allemagne et du Portugal à l'Euro.

Pourtant, dans les faits, c'est une mauvaise nouvelle pour les Diables rouges. Car si la Belgique de Roberto Martinez remporte son groupe, elle retrouvera un... troisième de groupe en huitièmes de finale, à Bilbao, le 28 juin. Sur papier, il s'agirait donc d'un match dont les Diables sont automatiquement les favoris. Mais à y regarder de plus près, si le troisième du groupe F fait partie des quatre meilleurs troisièmes, les Diables auront 50% de chance de l'affronter ! 

Tout dépendra des groupes d'origine des meilleurs troisièmes (voir tableau ci-dessous) mais les partenaires d'Eden Hazard pourraient donc hériter de la France, l'Allemagne ou le Portugal en huitièmes de finale. Rappelons d'ailleurs qu'en 2016, le Portugal était sorti de son groupe à la troisième place avant de soulever le trophée.

De là à dire qu'il vaut mieux terminer second du groupe pour affronter le 2e du groupe A (Italie, Suisse, Turquie, pays de Galles), il n'y a qu'un pas que les plus calculateurs des supporters risquent de franchir bien vite !

© Wikipédia