A cause du coronavirus, Wim De Decker a aligné un axe défensif expérimental avec Suleyman Marreh et Bruno Godeau mais le coach gantois n'a pas eu à s'en plaindre car il n'a pas été inquiété. Par contre, les défenseurs waeslandiens en ont eu directement plein les pieds. Aleksandar Vukotic a été heureux de dévier de la tête une tentative d'Osman Bukari (54e) et Nordin Jackers l'a été tout autant quand Anderson Niangbo a expédié le ballon sur lui (10e). Il n'y en avait que pour les Buffalos mais bien lancé par Alessio Castro-Montes, Niangbo a tiré à côté (16e). L'Ivoirien allait toutefois être à la base du premier goal puisque c'est sur lui qu'Andreas Wiegel a commis le penalty transformé en deux temps par Dorsch (27e, 0-1).

Gand avait fait le principal et Yaremchuk s'est senti des ailes pousser au point de signer un hat-trick en un quart d'heure. Sur un effort individuel, l'Ukrainien a doublé la marque (29e, 0-2). Sur un service de Milad Mohammadi, il a crucifié Jackers de près (37e, 0-3). Enfin, il a réussi un triplé juste avant le repos (44e, 0-4).

A la reprise, Waasland-Beveren a réduit l'écart par Sinani (51e, 1-4) et s'est relancé. Les visités se sont même créé une deuxième grosse occasion par Leonardo Bertone. Mais Sinan Bolat, qui n'avait pas eu grand-chose à faire, ne s'est pas laissé surprendre (69e). Après cette alerte, Gand a remis un peu de gaz et Bukari a laissé passer l'occasion d'inscrire son but (85e).