ÉCLAIRAGE

Alors que la Coupe d'Afrique des Nations se déroulera du 24 janvier au 14 février en Tunisie, la plupart des seize équipes en présence ont déjà rendu leur liste définitive des 22 sélectionnés, avant la date de clôture prévue ce lundi.

De nombreux clubs belges de division un sont directement concernés par cette fameuse CAN, dont le trophée est détenu par les Lions Indomptables du Cameroun, vu la participation de l'une ou l'autre de leurs perles noires. Cependant, l'exode des Africains évoluant dans notre pays sera moins important que prévu. La non-qualification de la Côte d'Ivoire a permis ainsi par exemple à Anderlecht de conserver Aruna Dindane, mais aussi à Beveren d'aligner une équipe tout simplement compétitive dès ce samedi à La Gantoise... privée quant à elle de quatre joueurs! Et ce alors que d'aucuns prédisaient, en début de saison, un deuxième tour catastrophique des Waeslandiens, vu la présence de douze Ivoiriens d'excellent niveau dans leur noyau. De son côté, Lokeren ne devrait perdre pendant un mois que trois éléments parmi ses seize joueurs de différents nationalités africaines.

Au niveau des clubs-phares de notre championnat, seuls le Standard et Genk ont vu l'exode de pions majeurs. Mais si les Limbourgeois devront remanier leur défense vu les départs conjugués du duo Mokoena-Roumani, les Liégeois sont toujours dans l'expectative. L'attaquant guinéen Bangoura, qui avait perdu sa place de titulaire au profit du duo Mpenza-Kaklamanos, sera en effet, in fine, le seul absent à la reprise! Papy Kimoto n'a en effet pas été retenu dans la sélection définitive du Congo, tandis que Joseph Enakarhire et Aliyu Datti ne sont pas encore certains d'être repris dans l'armada nigériane. Par ailleurs, les fédérations africaines se sont montrées pour la première fois très conciliantes avec les clubs, le Nigeria permettant par exemple à ses deux joueurs liégeois de revenir en Belgique ce week-end disputer le match de reprise important contre Mouscron. Ce qui sera aussi le cas de l'Algérien Samir Beloufa du côté hurlu.

A noter que le Club Brugeois ne risquait pas de perdre beaucoup d'éléments, vu qu'il ne possède... aucun joueur africain dans son noyau. Anderlecht est, de son côté, sans doute aussi heureux de relancer Lamine Traoré via cette compétition, alors que le jeune Burkinabé tarde à retrouver son niveau de l'an dernier. Soulignons enfin que le Burkina Faso a sélectionné cinq joueurs de notre championnat de D 1, tandis que le Rwanda, petit poucet de la CAN emmené par son capitaine Mbonabucya (St-Trond), compte cinq autres éléments évoluant en... D 2 ou D 3 belge.

© Les Sports 2004