La Liga innove en termes d’image. Mais aussi de son.

Alors que la Bundesliga a vu Sky, son diffuseur international, proposer des sons d’ambiance pour rompre la monotonie un peu angoissante du huis clos, avec certaines tribunes remplies de spectateurs en carton, la Liga va aller encore plus loin.

Pour sa reprise, le championnat d’Espagne entend tout faire pour que les matchs restants, qui se dérouleront devant des tribunes vides jusqu’à nouvel ordre, donnent une réelle illusion de normalité. Le tout en innovant avec deux principaux artifices qui vont être utilisés dès ce jeudi lors du derby de Séville, diffusé sur Eleven, où Lancelot Meulewater et son consultant Nordin Jbari seront chacun dans leur cabine.

Le premier se veut assurément le plus spectaculaire : en collaboration avec la société norvégienne VIZRT, les tribunes vont être animées virtuellement avec des images à échelle de supporters arborant les couleurs du club local. Voilà pour l’image.

Pour le son, la Liga va s’appuyer sur l’un de ses sponsors : EA Sports. Et elle va piocher dans la bibliothèque audio des extraits sonores que l’éditeur de jeux vidéo a enregistrés dans les différentes enceintes du pays, pour créer ce que l’instance appelle "une atmosphère audio" qui veut coller le plus possible à la physionomie d’un match et qui sera modulée en fonction de ce qui va se passer sur le terrain.

Au-delà des questions soulevées par un tel procédé sur ce côté artificiel, Javier Tebas le souligne… "Nous sommes dans une situation exceptionnelle, mais il était important pour nous de pouvoir nous adapter et d’offrir aux fans une diffusion convaincante et à la pointe de la technologie." Et l’omnipotent président de la Liga a réussi son coup. Une fois de plus.

"La possibilité de réactiver l’option du retour du public existe"

Si elle reprend, la Liga le fait dans un contexte lourd et devant des tribunes vides. Mais le championnat pourrait bien s’achever avec des spectateurs dans les gradins.

"La possibilité de réactiver l’option du retour du public existe", a fait savoir la Liga, qui suivra bien évidemment les règles des autorités compétentes dans un tel processus qui dépend de l’évolution de la pandémie.