LA LOUVIÈRE Ceux qui prétendaient ces dernières saisons que La Louvière était incapable de faire le spectacle dans ses installations en sont pour leurs frais. Lorsque l'adversaire accepte de jouer le jeu, com- me le fit Genk ou Lokeren samedi soir, les Louviérois sont capables de faire aussi bien que les équipes les plus généreuses de la compétition. Et à ce rythme-là, le Tivoli risque bien vite de devenir trop petit pour accueillir les amateurs de sensations fortes. Car il en fut tout de même question au cours de cette rencontre abordée de manière catastrophique par les joueurs d'Ariel Jacobs. Pour la troisième fois de la saison, un but était inscrit dans la première minute de jeu dans ce chaudron du Tivoli mais, à la stupeur générale, ce sont les Waeslandiens qui trouvaient l'ouverture par Aristide Bance qui déjouait le piège du hors- jeu à la perfection. Mais cette saison, plus rien n'est catastrophique à La Louvière, et la réaction ne se faisait pas attendre. Des occasions, franches, avant la délivrance assurée par Murcy suite à un tir puissant de Mamouni qui devient véritablement incontournable sur l'échiquier de maître Ariel. Forts de cette réussite retrouvée, les Loups continuaient d'appuyer sur le champignon et ils trouvaient rapidement la récompense de leurs efforts sur un nouveau mouvement collectif bien ficelé et ponctué par Van Den Bos- sche dont le capital buts monte avec une belle régularité.

«Le Lokeren qu'on a vu ce soir était plus fort que le Genk d'il y a quinze jours, commentait Thierry Siquet qui sortait du vestiaire avec une impressionnante attelle au poignet. Oui, j'avais mal avant le match et j'ai très mal maintenant. Lokeren a eu trois occasions, et ils mettent deux buts. Mais notre résultat est positif et nos deux derniers matches à la maison ont été spectaculaires.»

Encore heureux que la Raal ait des ressources. Parce que le but égalisateur des joueurs de Franky Van der Elst tombait de nulle part, comme le précisait lui-même le coach. Et là, on aurait pu croire à un moment de doute. Mais bien vite la machine se remettait en route pour finir la rencontre en boulet de canon et assurer un troisième succès à domicile cette saison. Avec un quatrième attendu face à l'Antwerp dans quinze jours. Entre les deux, à Verviers, la Coupe. Cette bonne vieille Coupe...

© Les Sports 2003