Nous avons désormais des banderoles sur lesquelles est inscrit ce slogan : ‘tout le monde est bienvenu sauf ceux qui se nomment Thierry Henry ’", expliquaient des fans irlandais en plaisantant.

Il y a quatre ans jour pour jour, le 18 novembre 2009, la France accédait au Mondial sud-africain via la main de Thierry Henry. "Il n’y a pas photo, le hands est volontaire, il réalise même un double contact", avait lâché Bixente Lizarazu.

Sur le moment, les joueurs de l’Eire se sont rués, à raison, sur l’arbitre de la rencontre. Après la rencontre, les réactions fusèrent. "Nous devons tout de même féliciter la France, clamait un journaliste irlandais. Elle a volé son but. Henri n’a pas touché une mais deux fois le ballon de la main. L’arbitre n’a rien vu, c’est dommage pour nous. La justice n’a pas été rendue."

D’autres fans des "Boys in Green"avaient la même analyse. "C’est clair que le but a été offert. C’est triste et injuste. On est énervés."

Henry de son côté avait déclaré être prêt à rejouer le match. A la fin de la rencontre, il avait d’ailleurs déclaré avoir fauté. La Fifa a appliqué le règlement et le match ne put être rejoué.

Il y a peu , Kevin Kilbane, ex-international irlandais, était revenu sur ce match dans "Le Parisien". "On était si près. On était très énervés, mais on n’en a jamais voulu à Thierry Henry, uniquement à l’arbitre. C’est la main la plus flagrante que j’ai jamais vue ! C’est le pire souvenir de ma carrière. On l’a ressenti comme une injustice incroyable."

Mardi, la France devra à nouveau se sauver via un miracle face à l’Ukraine. Espérons qu’ils le feront dans les règles de l’art. Il y a tout de même fort à parier que l’Irlande sera derrière les Ukrainiens. Une sorte de revanche d’il y a quatre ans…