Football

La Pologne maintient le suspense

Publié le - Mis à jour le

Les Portugais, demi-finalistes du Mondial 2006, connaissent des lendemains de fête bien délicats. Tenus en échec en Finlande pour leurs débuts dans le groupe A, ils ont cette fois mordu la poussière à Chorzow suite à un doublé de Smolarek. Ce faux-pas, ajouté aux victoires des Finlandais au Kazakhstan (2-0), de la Serbie face à l'Arménie (3-0) et de la Belgique face à l'Azerbaïdjan (3-0), n'arrange pas les affaires des hommes de Luiz Felipe Scolari, désormais 4es à quatre longueurs de la deuxième place qualificative pour la phase finale en Autriche et en Suisse.

Pour les Anglais, déjà tenus en échec samedi par la Macédoine (0-0), la défaite concédée à Zagreb n'est pas aussi problématique sur le plan comptable mais a de quoi inquiéter au vu du jeu déployé. La défense à trois, expérimentée pour la première fois par le sélectionneur Steve McClaren, a déjà montré ses limites alors que l'arrière-garde britannique n'avait plus encaissé de buts depuis six matches. Même si celle-ci n'a guère été aidée par la prestation de son gardien, Paul Robinson, pas exempt de tout reproche sur le premier but croate signé Eduardo Da Silva et victime d'un rebond capricieux sur le second. Avec la victoire de la Macédoine en Andorre (3-0), quatre équipes (Angleterre, Israël, Macédoine et Croatie) se partagent la tête du groupe E avec 7 points.

Les champions du monde italiens ont, eux, souffert mais confirmé leur renouveau avec un deuxième succès d'affilée en Géorgie (3-1). Le premier revers de l'Ecosse, leader surprise de cette poule B, en Ukraine (2-0), ajouté au succès prévisible de la France face aux Iles Féroé (5-0), a provoqué un net resserrement en tête d'un classement que dominent les Bleus et les Ecossais.

Les Tchèques, auteurs d'un solide nul en Irlande (1-1), et les Allemands, faciles vainqueurs de la Slovaquie à Bratislava (4-1), se détachent également dans la poule D, de même que les Grecs et les Turcs (groupe C). Les champions d'Europe en titre n'ont pas tremblé en Bosnie (4-0) tandis que la Turquie a fait exploser la défense moldave (5-0) avec notamment un quadruplé de la vedette locale, Hakan Sukur. Mais ce sont les Suédois (groupe F) qui effectuent jusque-là le parcours le plus impressionnant avec un quatrième succès en autant de rencontres, en Islande (1-2). Mieux que les Pays-Bas, qui se sont contentés du minimum face aux modestes Albanais (2-1). De quoi rester toujours aussi dubitatifs sur les choix du sélectionneur Marco Van Basten. (AFP)

© La Libre Belgique 2006

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous