BEVEREN Sollicité par beaucoup de monde, Mohamed Dial- lo affichait un sourire extralarge à la sortie de son vestiaire: «C'est une grande joie évidemment puisque c'est mon premier but pour Beveren depuis mon arrivée ici, au début de la saison dernière. Je ne pensais pas franchement que j'allais pouvoir le mettre moi-même mais, par contre, je savais qu'on allait gagner.» Troisième victoire consécutive des Waeslandiens qui peuvent commencer à voir l'avenir en rose: «C'est sûr, nous croyons que nous pouvons finir très haut cette saison. Il nous manque peut-être de l'expérience mais notre grand frère Stepanovs nous aide beaucoup dans ce domaine.»

© Les Sports 2003