28 août 2007 : le défenseur espagnol du FC Séville Antonio Puerta, 22 ans, meurt à l'hôpital Virgen del Rocio de Séville, suite à plusieurs arrêts cardiaques pendant et après un match de football.

11 avril 2006 : le jeune espoir d'Envigado FC (D1 Colombie), Victor Alfonso Guerrero, 17 ans, qui jouait avec la réserve du club, décède subitement lors d'un entraînement. Il avait perdu conscience sur le terrain et son corps était arrivé sans vie à l'hôpital.

25 juin 2005 : le milieu de terrain d'Uniao Leiria (D1 portugaise), Hugo Cunha, 28 ans, décède subitement alors qu'il disputait un match avec des amis. Le joueur, victime d'un malaise cardiaque, est tombé sans connaissance sur le terrain.

27 octobre 2004 : le footballeur brésilien de Sao Caetano (D1 brésilienne) Serginho, 30 ans, s'effondre sur la pelouse au cours d'un match contre Sao Paulo avant de décéder. Sa mort avait créé une énorme polémique au Brésil car l'autopsie avait révélé que le coeur du joueur était malade et pesait 600 grammes, soit environ deux fois le poids normal.

25 janvier 2004 : l'attaquant hongrois du Benfica, Miklos Feher, 24 ans, s'effondre sur la pelouse au cours d'une rencontre contre Vitoria Guimaraes. Transporté à l'hôpital, Feher n'a jamais repris connaissance. Selon l'autopsie, il souffrait d'une malformation cardiaque.

26 juin 2003 : le footballeur camerounais Marc-Vivien Foé, 28 ans, décède des suites d'un malaise survenu sur le terrain lors de la demi-finale de la Coupe des Confédérations contre la Colombie. Le joueur, qui évoluait alors à Manchester City, s'était effondré dans le rond central du terrain du stade de Gerland. Victime d'une rupture d'anévrisme, il avait été placé en réanimation cardiaque pendant 45 minutes sans réaction positive. Selon l'autopsie, il souffrait d'une malformation cardiaque.