La presse brésilienne ironisait mardi sur le penalty controversé ayant donné la victoire au Brésil contre la Turquie (2-1), et critiquait Rivaldo, qui a simulé avoir reçu un ballon en pleine tête alors qu'il ne lui avait touché que la jambe. `Singerie du siècle´, titre `Jornal dos Sports´ en ajoutant que `les singeries de Rivaldo et de l'arbitre Kim Young-joo ont retiré tout le brillant de la victoire´.

Le journal souligne que `la simulation de Rivaldo, avec l'aide de l'arbitre, pourra lui coûter un carton jaune´.

`Seul Scolari (NdlR: sélectionneur brésilien) pense que c'était un penalty (ah! l'arbitre aussi...)´, titre quant à lui le populaire `O Dia´. Il précise que `le monde entier s'est moqué de la victoire de la Seleçao avec l'aide du Coréen Kim Young-joo, qui a vu ce que seuls lui et l'entraîneur brésilien voulaient voir: un penalty du Turc Alpay pour une faute sur Luizao´.

Le quotidien sportif `Lance´ a réservé son gros titre au prochain match du Brésil contre la Chine, samedi, mais a titré `Turchycardie´ dans ses pages intérieures: `Le Brésil s'est réveillé avec de la tachycardie ou plutôt de la turchycardie.´ (AFP)

© Les Sports 2002