Football Malgré un quart d’heure de flottement, c’est bien Barcelone qui verra les quarts.

Des nuls contre City et le Barça, des victoires contre le PSG et encore les Skyblues, Lyon, c’est typiquement le club qui développe un foot un peu foutraque, mais possède une capacité à se sublimer dans les gros matches. Alors oui, les Gones pouvaient venir au Camp Nou avec un mince espoir de qualif’.

Sauf que la durée de cet espoir est restée assez mince, elle aussi. La faute à un trio offensif blaugrana en balade dans la défense à cinq de l’OL. C’est grâce à un très bon Lopes, auteur de plusieurs arrêts bien sentis, que le club a pu garder la tête hors de l’eau.

(...)