Football

La Raal rejoint Bruges en tête

Christophe Verstrepen

Publié le - Mis à jour le

LA LOUVIÈRE 3

MOUSCRON 1

LA LOUVIÈRE: Proto, Blay, Guilmot, Toyes, Klukowski, Brahami, Espartero, Assou-Ekotto, Van Handenhoven (33e Vervalle), Murcy (67e Maton), Ishiaku (86e Djebbour).

MOUSCRON: Vandendriessche, Charlet, Teklak, Beloufa, Lorenzi, Schaessens, Sanchez, Martic, Grégoire, Zewlakow (71e Magro), Dimbala.

ARBITRE: M. Ver Eecke.

AVERTISSEMENTS: Grégoire, Murcy, Lorenzi, Dimbala.

LES BUTS: 18e Schaessens (0-1), 21e Espartero (1-1), 70e Maton (2-1), 79e Ishiaku (3-1).

Hier soir, La Louvière a confirmé son titre de révélation de ce début de saison en prenant logiquement la mesure de Mouscron qui a encaissé son premier revers de la saison. Grâce à son succès la Raal a rejoint, en attendant les autres matches du week-end, le Club Brugeois en tête du classement. Pour ce derby entre deux formations qui ont réussi leur début de saison, les deux mentors alignèrent les équipes attendues. Blay remplaçait Vervalle alors que la paire Schaessens-Sanchez prenait la place du duo Noukeu-De Vleeschauwer.

Alors que le premier quart d'heure était assez tendu, la Raal tentait de s'installer dans la moitié de terrain de Mouscron mais se montrait trop imprécise pour mener ses actions jusqu'au but de Vandendriessche. Ce n'est qu'après ce petit round d'observation que la partie s'anima. Cinq minutes après une petite alerte signée Zewlakow qui devança Proto dans une sortie aérienne, les hommes de Saint-Jean trouvèrent le chemin des filets. Bien décalé sur la droite, Dimbala centra au point de penalty. Brahami loupa son dégagement et laissa le cuir à Martic qui glissa en retrait pour Schaessens. Le médian de l' Excel n'en demandait pas plus pour crucifier Proto (0-1).

Maton monte et marque

Mais le bonheur des frontaliers allait être de courte durée. Suite à une faute inutile de Charlet, la Raal hérita d'un coup-franc bien placé aux 20 mètres. D'un tir puissant et bien placé, Espartero se chargea de déposer le ballon dans les filets de Vandendriessche (1-1). Enervés par cette égalisation rapide, les Rouge et Blanc décidèrent de s'engager un petit peu plus dans les duels. Résultat des courses, une nouvelle série de fautes et la sortie sur blessure de Van Handenhoven suite à un tacle de Teklak. La Louvière tentait, elle, de garder la main mise sur la rencontre grâce à une circulation de balle fluide et rapide.

Au retour des vestiaires, il fallut une belle intervention de Vandendriessche pour retirer de la lucarne un boulet de canon signé Ishiaku. La réaction mouscronnoise arriva du pied de Dimbala qui obligea Proto à une parade. La rencontre prenait enfin son envol et pouvait tomber d'un côté comme de l'autre. Décidée à enregistrer une quatrième victoire dans ce Championnat, La Louvière prenait le match à son compte et se montrait plus entreprenante que Mouscron. Mais la finition n'était pas présente dans les 16 derniers mètres pour la Raal. Raison pour laquelle Albert Cartier décida de lancer dans le bain l'attaquant français Matthieu Maton, qui fêtait ses premières minutes dans la compétition belge. Trois minutes après son arrivée sur la pelouse, l'ancien Lillois trompa Vandendriessche d'une reprise de la tête croisée (2-1).

D'un nouveau heading victorieux, Ishiaku confirma la victoire méritée d'une formation louviéroise entreprenante et charmante (3-1).

© Les Sports 2004

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous