Outre l'absence de public, la pandémie de Covid-19 a changé une règle majeure: le nombre de remplacements autorisé qui est passé de 3 à 5.

Cette règle pourrait bien être adoptée par la Pro League et par les autres fédérations l'année prochaine. C'est ce qu'a annoncé la FIFA ce mercredi suite à la décision prise par le conseil d'administration de l'International Football Association Board (IFAB).

Suite à leur analyse, il a été décidé de donner à chaque fédération la possibilité de maintenir en vigueur cette règle des cinq changements jusqu'en juillet 2021. Cela vaut aussi pour les compétitions internationales prévues en juillet-août 2021, annonce la FIFA

Cette décision a été motivée par deux éléments. Le premier est lié à la période d'entre-saisons plus courte que les autres années. En effet, certaines compétitions ont repris plus tard en 2020 et se termineront donc à une date bien postérieure au timing habituel. Dès lors, la préparation de la saison 2020-2021 sera plus courte que d'habitude. Le deuxième élément que l'IFAB a pris en compte concerne le calendrier international qui est impossible à déplacer. Les championnats, qui commenceront plus tard, devront se terminer à une date habituelle. Il faut donc s'attendre à avoir davantage de matchs en semaine.

Ces cinq changements ne pourront être réalisés individuellement pour "éviter d’interrompre excessivement le jeu". Chaque équipe aura donc trois opportunités pour procéder aux cinq changements en question. Précisons que les changements réalisés à la mi-temps ne seront pas comptabilisés dans ce calcul.