Football

La revanche du Standard au Canonnier?

Gr.D. et P.Mo.

Publié le - Mis à jour le

Les retrouvailles entre Mouscron et le Standard s'annoncent chaudes. Les Liégeois n'ont pas oublié le revers concédé lors du match d'ouverture du championnat, l'an dernier, après trois buts de Claude Bakadal.

«On sait qu'il suffit parfois d'un mauvais premier résultat pour miner la confiance, et on a vu il y a un an les dégâts que ça pouvait occasionner, estime Gonzague Vandooren. C'est donc un match important. Le premier de la saison n'est jamais facile à gérer, et il est d'ailleurs rarement bon. Vous savez, on y pense depuis la reprise des entraînements, et j'avoue être personnellement impatient de me retrouver sur le terrain dimanche. La campagne de préparation est évidemment un passage obligé utile, mais un peu long. Même si cette année, la nôtre recelait pas mal de piment, avec plusieurs adversaires prestigieux et intéressants.»

Dominique D'Onofrio attendait le dernier entraînement de ce samedi matin avant de définir les contours de son groupe. Il doit écarter deux joueurs, très probablement parmi Olondo, Dimvula, Gomez et Cavens. Onder Turaci ayant signé son nouveau contrat cette semaine, l'équipe de base devrait être celle plusieurs fois alignée en préparation, à l'exception des buts, où Habran relayera Carini, suspendu pour cette première journée. Quelque peu ménagé cette semaine à cause de problèmes aux adducteurs, Sambegou Bangoura devrait être en mesure de tenir sa place aux côtés de Kaklamanos.

De leur côté, les Mouscronnois ont hâte d'effacer de la mémoire de leurs supporters une saison lors de laquelle rien n'a vraiment fonctionné. A l'image de Mbo Mpenza, le club veut entretenir une certaine ambition: «Nous voulons réussir une bonne saison et prouver que nous avons encore les moyens de jouer les trouble-fête dans le championnat. Faites-moi confiance, nous avons une bonne carte à jouer. L'entraîneur a la mainmise sur le groupe et il sait tirer le meilleur de chacun. On ne peut que progresser au contact d'un homme comme Leekens: il est intransigeant et ne laisse rien passer. Avec lui, tout le monde sait qu'il faut avoir un moral de guerrier et que paraître sur le terrain ne suffit pas. Malgré les difficultés, Il ne faut pas croire que nous nous présenterons la fleur au fusil face au Standard.»

Privé de nombreux titulaires blessés ou suspendus, Georges Leekens devra composer avec les moyens du bord pour recevoir le Standard. En défense, la charnière centrale sera composée par Claeys, Pecqueux et De Vleeschauwer. Ils seront épaulés sur les flancs par Filston à gauche et Charlet à droite. Dejonckheere devrait avoir la délicate mission d'empêcher Moreira d'exploiter ses talents.

© Les Sports 2003

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous