La révolte sonne en bas de classement
© Belga

Football

La révolte sonne en bas de classement

M. V.H.

Publié le - Mis à jour le

L'Antwerp a-t-il, enfin, trouvé son rythme de croisière ? Il s'est en tout cas imposé pour la troisième fois consécutive et dépasse, provisoirement à tout le moins, Charleroi. La lanterne rouge, Heusden-Zolder, a aussi gagné et recommence à croire en ses chances de maintien. La pression est désormais sur les Carolos, qui reçoivent Bruges ce lundi soir.

Après deux vixtoires consécutives, le plus vieux club du pays avait la possibilité de continuer sa belle série avec un déplacement chez un autre mal loti, le CS Bruges. Marc Grosjean avait d'ailleurs aligné une formation très offensive même si l'équipe locale domina légèrement le début de la rencontre. Mais les intentions du coach anversois furent récompensées grâce à une volée pas vraiment académique de Souleymane qui termina sa trajectoire au fond des filets de Begeyn. Juste avant la mi-temps, un cafouillage monstre dans la défense anversoise permit à Masureel d'égaliser.

Un but au moment psychologique, voilà qui n'est jamais bon pourle moral d'une équipe en mal de points. Mais le matricule 1 réagit de la meilleure manière qui soit et Dong, le renfort chinois, sonna la charge en inscrivant son premier but dans un championnat européen : 1-2. Le Cercle tenta bien de remettre les pendules à l'heure mais même si l'horlogerie anversois souffrit jusqu'en fin de partie, elle ne fut jamais détraquée.

L'autre match de ce dimanche était un sommet entre équipes du subtop (Mouscron - Westerlo) et il tint toutes ses promesses. Dès la première minute, le meilleur buteur du championnat, Pieroni, donna le temps en augmentant son capital buts grâce à un bon service de Mbo Mpenza. Les hommes de Georges Leekens se créèrent de nombreuses autres occasions avant la pause et Zewlakow doubla leur avance sur l'une d'entre elles.

Westerlo revint sur le terrain avec des intentions offensives et se remit à y croire quand, dix minutes après le repos, Toni Brogno fit 2-1. Mais Zewlakow, encore lui, donna de l'air à ses couleurs en marquant son deuxième but de la journée. Un penalty permit cependant à Brogno de conserver le suspense. Il ne restait cependant que trois minutes à jouer et les Campinois ne purent pas égaliser. Grâce à cette victoire 3-2, Mouscron revient à deux points du Standard.

La veille de Pâques était une soirée de repos pour les équipes de tête : Anderlecht et le Standard ont partagé l'enjeu, 1-1, pour le sommet du Vendredi saint alors que dans le même temps, Genk battait Gand 1-0 dans les dernières minutes. Et ce long week-end pascal prendra fin ce lundi alors que Bruges recevra Charleroi pendant que d'autres prendront un congé bien mérité.

La mission de beaucoup d'équipes samedi était de prendre ses distances sur les dernières places alors qu'Heusden-Zolder voulait gagner pour conserver ses chances d'éviter un aller-retour vers la D2. Les Limbourgeois ont bien accompli leur mission en allant s'imposer 1-3 sur les terres des ours anversois. La première mi-temps n'était pourtant pas des meilleurs augures puisque les Limbourgeois n'avaient pas inquiété Luciano et Snoeckx, d'un très beau but qui fut le seul moment intéressant des 45 premières minutes, les avait même obligé à courir après le score.

Mais après le repos, peut-être trop sûrs de leur fait, les joueurs du Germinal Beerschot firent preuvent de nonchalance en défense et De Condé, deux fois, ainsi que De Camargo en profitèrent pour renverser la vapeur. Du coup, les promus cèdent la lanterne rouge à l'Antwerp et reviennent à un point de Charleroi. Après la rencontre, l'entraîneur Peter Balette déclara à la radion qu'il était très fier de son groupe, qui mérite de rester en première division. Et que maintenant, il leur reste cinq matches de coupe.

Coupe, un mot auquel on pense aussi à Beveren, mais pour d'autres raisons. D'ailleurs, en championnat, les Waeslandiens ont quelque peu la tête ailleurs ces dernières semaines. Mons comptait bien en profiter pour s'éloigner encore un peu plus des deux dernières places même si elles semblent déjà loin. Tout a pourtant plutôt mal commencé pour les Hennuyers puisqu'à mi-chemin de la première période, Wostijn fit 0-1 contre le cours du jeu. Cela eut au moins le mérite de réveiller une rencontre où jusque-là les deux adversaires avaient fait preuve de prudence. Mons égalisa à la demi-heure grâce à un but de la tête de Malusci et lorsque Lardenoit se fit exclure cinq minutes plus tard, on sentait les trois points venir.

Il fallut cependant attendre l'heure de jeu, et une tête de Niemi, pour donner l'avance à l'équipe locale. Cependant, il manquait quelque chose à cette partie : une dose de Côte d'Ivoire... Et, alors que Mons se dirigeait vers une victoire méritée, Né rétablit l'égalité dans les arrêts de jeu.

Pays de Waes - Hainaut, c'était le double duel de la soirée. En effet, en Flandre, Lokeren recevait La Louvière avec l'espoir d'aussi prendre ses distances sur les sièges basculants. Il y est parvenu avec, il faut le dire, beaucoup de complaisance de la part des hommes d'Ariel Jacobs (qui ne doit encore une fois pas trop apprécier). D'abord, Kristinsson - dont on ne soulignera jamais assez l'apport depuis son retour - roula une partie des visiteurs dans la farine avant d'offir le but d'ouverture à Tailson (qui est Brésilien et pas Islandais, même si pour certains son nom peut prêter à confusion).

Ensuite, Mamouni rata complètement un tackle et se fit montrer le chemin des vestiaires par l'arbitre. En route, il montra d'un geste un peu ridicule sa façon de penser au public local. A la demi-heure, sur une autre action à laquelle était mêlé Kristinsson, Gretarsson plia la rencontre en inscrivant le deuxième but de Lokeren. La suite ne fut que le contrôle de la partie par l'équipe locale.

Enfin, le Lierse a partagé l'enjeu contre Saint-Trond. Un but de De Roeck et l'exclusion du Trudonnaire Baratto ouvraient pourtant la voir aux hommes d'Emilio Ferrera mais Mbonabucya égalisa avant l'exclusion de Thompson (qui joue bien au Lierse et pas à Lokeren).

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous