Compte tenu du résultat du match joué dans l'après-midi, la Russie et le Portugal étaient conscients de l'enjeu de leur rencontre. Une défaite était synonyme d'élimination avant même de disputer la troisième rencontre du groupe. Dans l' Estadio de la Luz de Porto, le Portugal, qui a joué la seconde période en supériorité numérique, aura mieux géré la pression, se délivrant rapidement grâce au but de Maniche. La délégation russe peut préparer ses bagages... quelques heures après Mostovoi! Après la défaite enregistrée lors de la première journée, tant le Portugal que la Russie présentaient des équipes fortement remaniées hier, au coup d'envoi. Mis à part Jorge Andrade, Luiz Felipe Scolari modifiait l'ensemble de sa défense. Le capitaine Couto, Paulo Ferreira (auteur de la bourde qui avait permis à la Grèce d'ouvrir le score lors du match inaugural) et Rui Jorge cédaient leur place à Ricardo Carvalho et Nuno Valente, du FC Porto, et à Luis Miguel, du Benfica Lisbonne. Le sélectionneur brésilien du pays organisateur confirmait également la titularisation de Deco dans l'entrejeu, aux dépens de Rui Costa. Georgi Yartsev, privé de Sharonov suspendu et de Mostovoi renvoyé, n'était pas en reste. Bugaev, Loskov, Kariaka et Kerzhakov, préféré à Bulykin, débutaient cette fois-ci la partie. Une rencontre emballée par le Portugal qui prenait exemple sur la Grèce pour ouvrir rapidement le score. Deco adressait une passe aussi puissante que précise à Maniche qui parvenait à contrôler avant de tromper Ovchinnikov (0-1). Il fallait attendre la pause pour assister au deuxième tournant. Bien lancé par une... passe en retrait de Sennikov, Pauleta se présentait seul face au gardien russe qui sortait de son rectangle et stoppait le ballon... correctement. Pas aux yeux de l'arbitre norvégien qui excluait Ovchinnikov pour une faute de main. Mis en difficulté malgré sa supériorité numérique, les Lusitaniens brillaient surtout par quelques éclairs de leurs stars. Le tir de Nuno Valente était d'abord bien repoussé par Malafeev. Le remplaçant d'Ovchinnikov déviait ensuite le tir de Figo sur le piquet avant que Deco ne place au-dessus de son but. Finalement, Rui Costa mettait fin au suspense sur un centre de l'insaisissable Ronaldo (0-2). L'essentiel était acquis!

Russie 0

Portugal 2

RUSSIE: Ovchinnikov, Evseev, Smertin, Bugaev, Sennikov, Aldonin (45e Malafeev), Alenichev, Loskov, Kariaka (79e Bulykin), Izmailov (72e V. Bystrov), Kerzhakov.

PORTUGAL: Ricardo, Miguel, Andrade, Ricardo Carvalho, Nuno Valente, Costinha, Figo (78e Cristiano Ronaldo), Maniche, Deco, Simao Sabrosa (63e Rui Costa) - Pauleta (57e Nuno Gomes).

ARBITRE: M. Hauge (Nor).

AVERTISSEMENTS: Smertin, Evseev, Alenichev, Ricardo Carvalho, Deco.

EXCLUSION: 45e Ovchinnikov.

LES BUTS: 7e Maniche (0-1), 89e Rui Costa (0-2).

© Les Sports 2004